Ligue 1 : La LFP entre en "négociations exclusives" avec CVC pour son projet de société commerciale

Ligue 1 : La LFP entre en "négociations exclusives" avec CVC pour son projet de société commerciale©Media365

Axel Allag, Media365, publié le vendredi 18 mars 2022 à 17h20

Ce vendredi, la LFP a annoncé avoir entamé des "négociations exclusives" avec le fonds CVC pour sa société commerciale. En conséquence, l'opération lui permettra de valoriser la société à hauteur de 11,5 milliards d'euros.



La création de la société commerciale de la LFP avance. Ce vendredi, l'instance a annoncé être entrée "en négociations exclusives" avec CVC, qui vient d'investir près de 2 milliards d'euros dans la société commerciale de la Liga. Par le biais d'un communiqué officiel, la LFP a indiqué que "le Conseil d'Administration de la LFP a décidé ce jour à l'unanimité d'entrer en négociations exclusives avec la société d'investissement CVC dans le cadre du projet de création d'une société commerciale. Cette opération permettrait à la LFP de céder 13% de la nouvelle société commerciale en contrepartie d'1.5 milliards d'euros, valorisant ainsi la société commerciale à 11.5 milliards d'euros. Une annonce sera faite lors de la signature de la documentation définitive qui devrait intervenir dans les prochaines semaines."

Quatre offres avaient été déposées mercredi

Quatre fonds d'investissement avaient déposé mercredi des offres définitives pour devenir actionnaire minoritaire de la nouvelle filiale commerciale du football français : CVC, mais également Hellman&Friedman, Oaktree et Silver Lake. C'est lors de la fin de l'année 2021 que ces quatre fonds d'investissement étaient entrés en négociations directes avec la LFP, se montrant prêts à débourser 1,5 milliard d'euros, le montant souhaité par la Ligue. Afin de soulager les clubs de Ligue 1 et Ligue 2, la LFP espère que cette nouvelle structure sera mise en place au terme de la saison, avec la finalité que les clubs disposent des sommes promises dès cet été.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.