Ligue 1 : la LFP enquête sur un possible trucage d'un match de Caen

Ligue 1 : la LFP enquête sur un possible trucage d'un match de Caen©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le mardi 16 avril 2019 à 12h55

Samedi, au stade Michel-d'Ornano, Caen s'est incliné devant son public face à Angers (0-1). Et c'est peut-être mieux comme ça...

Avec un succès de Malherbe, les doutes du président de Guingamp, Bertrand Desplat, auraient été décuplé. Car ce mardi, L'Equipe révèle que le patron de l'En Avant avait alerté la LFP avant la rencontre sur de possibles irrégularités. En d'autres mots, un match truqué qui n'est pas sans rappeler une autre affaire impliquant Caen, il y a cinq ans contre Nîmes en Ligue 2. D'où est parti cette nouvelle affaire ? Selon le quotidien sportif, Bertrand Desplat aurait été averti par un de ses joueurs d'une rumeur d'arrangement entre Caen et Angers. « Mon joueur m'a dit des choses qui m'ont paru étranges donc j'ai alerté la Ligue, l'autorité de tutelle dont un des rôles et de s'assurer de l'équité sportive, et en particulier en cette fin de saison », reconnaît le président guingampais. Le jour du match, le délégué ainsi que les dirigeants des deux équipes en question ont été prévenus.

Enquête ou pas ? Décision mercredi


Le délégué du match est resté en état d'alerte pendant les 90 minutes, prévenu de cette rumeur. Mais la victoire d'Angers ne laisse guère de place au doute. Un succès qui permet d'ailleurs au SCO d'assurer pour de bon son maintien dans l'élite. Quelle suite sera donnée à cette affaire ? La LFP a soumis le dossier à la commission de discipline qui se réunira mercredi. Elle décidera ou non d'ouvrir une enquête. Mais en l'état, le match entre Caen et Angers ne devrait pas faire l'objet d'investigations poussées. « Il n'y a rien, ça sent la manipulation », dit un proche du dossier à L'Equipe. La lutte pour le maintien sera féroce jusqu'au bout entre Dijon, Guingamp et Caen. Elle pourrait même sortir du cadre sportif...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.