Ligue 1 : L'OM enfin maître chez lui

Ligue 1 : L'OM enfin maître chez lui©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le samedi 17 octobre 2020 à 23h15

L'Olympique de Marseille s'est assez aisément défait de Bordeaux (3-1, septième journée de Ligue 1), samedi soir.

L'Olympique de Marseille a du attendre la septième levée de championnat pour parvenir à s'imposer dans son Vélodrome. Il y est parvenu ce soir face à Bordeaux, et avec la manière (3-1). Ce succès permet aux Phocéens de grimper provisoirement à la cinquième marche du classement.

Après une défaite et deux nuls lors de leurs trois premières sorties à domicile, les Marseillais espéraient bien s'offrir un premier succès. La réception de Bordeaux semblait l'occasion rêvée pour les hommes d'André Villas-Boas, puisque les Girondins n'avaient plus gagné au Vélodrome depuis 2008. Cette occasion n'a pas été laissée de côté et l'OM s'est bel et bien offert la victoire (3-1), grâce notamment à un Florian Thauvin inspiré.

L'international tricolore qui n'a pas tardé pour ce mettre en évidence et ouvrir la marque d'un bijou de frappe enroulée du gauche, impossible à aller chercher par Benoît Costil. Cinq minutes de jeu, et déjà un-but-à-zéro pour l'Olympique de Marseille. Mangé dans tous les compartiments du jeu, Bordeaux a manqué plusieurs fois de couler avant même la pause atteinte, mais a été sauvé à plusieurs reprises, notamment sur le penalty frappé par Thauvin, magistralement détourné par Costil (14e). Un-partout entre les deux hommes.



"Beaucoup trop de déchet technique avec le ballon. Ce n'était pas ça. On savait qu'on allait s'en prendre trois, quatre. On le savait." Le résumé du portier bordelais au micro de Canal+ en fin de rencontre a résumé à lui seul le déroulement de la seconde période. Si Bordeaux avait miraculeusement rejoint les vestiaires avec un but de retard, il a finalement explosé lors du second acte. Sur un coup franc distillé par l'inévitable Thauvin (encore lui), Jordan Amavi, bien placé au premier poteau, plaçait une tête lobée imparable (2-0, 54e). Et dix minutes plus tard, Pablo coulait un peu plus sa propre équipe avec un csc synonyme de 3-0 (64e).

Et la première de Ben Arfa

Côté bordelais, peu de positif à retenir ce soir. La réduction anecdotique de Josh Maja, peut-être (3-1, 83e), ou encore la première apparition encourageante de Hatem Ben Arfa, encore trop limité physiquement pour tenir un match complet. Au classement, les Girondins reculent au 10e rang. Quant aux Marseillais, cette seconde victoire de la saison est encourageante à plus d'un égard. Morgan Sanson a notamment montré de bien meilleure chose dans un système mis en place par Villas-Boas qui a permis aux créateurs de s'exprimer davantage. Ce samedi, l'OM a fait le plein de confiance à quatre jours de son déplacement à l'Olympiakos, en Ligue des champions. Une autre histoire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.