Ligue 1 : L'OL renoue enfin avec le succès

Ligue 1 : L'OL renoue enfin avec le succès©Media365
A lire aussi

Nicolas Kohlhuber, publié le dimanche 18 octobre 2020 à 14h54

Vainqueur 3-2 à Strasbourg dimanche, l'Olympique Lyonnais a mis fin à une série de cinq matchs sans succès en Ligue 1.

Presque deux mois plus tard, Lyon a renoué avec le succès. Sevré de victoires depuis le 28 août et ses débuts en Ligue 1 face à Dijon, le collectif rhodanien a ramené un précieux succès du Stade de le Meinau (2-3). Mais qu'est-ce que cela a été difficile pour les hommes de Rudi Garcia... Rapidement devant, les Lyonnais n'ont pas été maître de leur sujet face au dix-huitième de la Ligue 1.

Un triplé de passes décisives pour Memphis Depay

Le plan avait pourtant été parfait avec une possession abandonnée aux coéquipiers de Dimitri Liénard et des contres diablement efficaces. Memphis Depay, hors-jeu a d'abord perdu son duel avec Bingourou Kamara (10eme). Quelques instants plus tard, Tino Kadewere n'a pas tremblé pour exploiter un long ballon de son capitaine. (0-1, 12eme). Dans la foulée, Lucas Paqueta a failli profiter de l'alignement douteux de la défense alsacienne mais il était rattrapé par l'arbitre qui l'a signalé en position de hors-jeu. Ce n'était que partie remise. Très remuant et impliqué sur les trois buts de son équipe, Memphis Depay a parfaitement pris la profondeur dans le couloir droit pour offrir le but du break à Karl Toko Ekambi juste avant la demi-heure de jeu (0-2, 25eme). Les Gones n'étaient pas meilleurs mais ils profitaient de l'inefficacité et des maladresses adverses pour faire trembler les filets. Pour y remédier, Thierry Laurey a sorti Lionel Carole et lancer Habib Diallo, la recrue la plus chère de l'histoire du Racing, pour la première fois (36eme). Et le match n'a plus du tout été le même. Une frappe de Jean-Eudes Aholou repoussée du pied par Anthony Lopes était déjà un signe avant-coureur du réveil des Alsaciens (32eme).

Une première apparition strasbourgeoise réussie pour Habib Diallo

Focalisée sur Habib Diallo, la défense lyonnaise a failli se faire punir par Stefan Mitrovic de la tête sur corner (38eme) ou Ludovic Ajorque d'une demie volée quelques secondes plus tard (39eme). Contre le cours du jeu, Karl Toko Ekambi s'est offert un doublé grâce à un bon travail de Depay qui était parti dans la profondeur (0-3, 43eme). Ce but a sauvé les Lyonnais. Car le reste de la rencontre a été dominée par des Alsaciens qui ont répondu aux attentes de leurs supporters avec une attitude de guerriers. Menés 3-0, les partenaires d'Adrien Thomasson n'ont rien lâché et Habib Diallo a réduit l'écart en profitant d'une frappe relâchée par Anthony Lopes (1-3, 44eme). En seconde période, le joueur acheté à Metz a été cherché par ses coéquipiers, mais il a été surveillé par ses adversaires. De la tête, il a quand même obligé Anthony Lopes à la parade avant l'heure de jeu. Si le gardien de l'OL a repoussé le danger, il n'a rien pu faire sur la frappe à ras de terre de Jean-Eudes Aholou qui a suivi (2-3, 55eme). Fidèles à leur plan de jeu, les coéquipiers de Léo Dubois ont continué d'opérer en contres, mais Jean-Ricner Bellegarde, Stefan Mitrovic et Kenny Lala ont écarté sur leur ligne des tentatives de Tino Kadewere, Moussa Dembélé et Marcelo. Le match aurait alors pu basculer mais la défense des Gones était trop disciplinée et Anthony Lopes trop autoritaire sur les déboulés de Mohamed Simakan (81eme, 84eme). Cela s'est joué à pas grand chose mais l'OL tient son deuxième succès de la saison et empêche Strasbourg de sortir de la zone rouge.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.