Ligue 1 (J9) : Pas de vainqueur entre Lille et Lyon

Ligue 1 (J9) : Pas de vainqueur entre Lille et Lyon©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le dimanche 01 novembre 2020 à 23h10

Ce dimanche, en clôture de la 9eme journée de Ligue 1, Lille et Lyon se sont quittés sur un match nul (1-1).



Les semaines et les matches défilent, Lille continue à séduire. Cette équipe a un style, une griffe, un mode opératoire visible et maîtrisé. Elle l'a encore attesté dans un duel au sommet contre Lyon, ce dimanche soir, comme une opposition grandeur nature entre la force collective et le talent individuel. Ce choc, Lille l'a dominé dans de larges proportions, avant même que le scénario ne lui facilite les choses.

Il n'a pas fallu attendre longtemps pour voir les Lillois donner le ton. Jonathan Bamba, particulièrement en jambes depuis le début de saison, a allumé une première mèche (17e) avant de trouver l'ouverture sur un petit bijou : un coup de canon venu nettoyer la lucarne au terme d'un superbe mouvement collectif (1-0, 23e). Une ouverture du score qui a coupé les jambes lyonnaises, alors que la bande à Garcia avait commencé à s'enhardir en piquant dans la profondeur avec une grosse opportunité pour Toko-Ekambi (21e).

Comme Lille, l'OL a misé sur les attaques rapides, mais ses circuits n'étaient pas aussi fluides. Et c'est bien le LOSC qui a été proche du break sur plusieurs situations chaudes, Yilmaz forçant Lopes à sortir le grand jeu (26e) avant que Bamba ne manque de précision cette fois-ci (37e). Il fallait un coup de pouce aux Lyonnais pour refaire surface : il est survenu avant la pause, lorsque Celik a détourné dans son propre but une frappe d'Houssem Aouar (1-1, 41e). Tout était à refaire pour Lille, qui devait en plus se résoudre à continuer sans son patron de défense, José Fonte, blessé et sorti à la pause.

Lille pas vernis

Dans ce rapport de force agréable et indécis, une autre issue s'est ensuite dessiné lorsque Marcelo a laissé ses coéquipiers à dix pour une faute vilaine sur Bamba dès l'entame du second acte. Dans cette configuration, le LOSC a évidemment accentué la pression lors d'une dernière demi-heure à sens unique, mais il a manqué un peu de promptitude et un zeste de chance à ces Dogues entreprenants pour arriver à leurs fins. Bamba a encore buté sur un Lopes explosif comme un chat (61e), et Aurajo a vu son missile raser le poteau (67e).

Avec ce score de parité, Lille manque l'occasion de rejoindre le grand PSG au sommet de la Ligue 1. Mais le contenu était là. L'OL, de son côté, arrache un point qui ne suffit pas pour grimper dans le top 5.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.