Ligue 1 : En cas de chants homophobes, Labrune milite pour l'arrêt des matchs

Ligue 1 : En cas de chants homophobes, Labrune milite pour l'arrêt des matchs©Panoramic, Media365

Juba Touabi, Media365, publié le jeudi 23 novembre 2023 à 09h50

Le président de la Ligue de football professionnel (LFP), Vincent Labrune, veut arrêter les rencontres en cas de chants homophobes dans les tribunes.



Ce mercredi 22 novembre 2023, le premier responsable de la Ligue 1 a été interrogé par les députés devant la commission d'enquête de l'Assemblée nationale sur les défaillances des Fédérations sportives. Le président de la LFP a longuement évoqué le problème des chants homophobes dans les stades français.

« Il y a un truc qui me tape sur le système, ce sont les chants homophobes, a-t-il confié en préambule. Il y en a beaucoup avec un paroxysme lors du PSG-OM cette saison ». Vincent Labrune a confié avoir été mal à l'aise le 24 septembre dernier pour le choc entre les deux cadors du championnat de France mais que son instance ne pouvait pas sanctionner individuellement les auteurs à cause de leur nombre trop important.

« Je suis pour l'interruption systématique »

Le président de la LFP a d'abord avancé la possibilité de sanctionner les leaders de groupes de supporters. « Je me demande si au-delà du référent supporter on ne devrait pas responsabiliser davantage les leaders des groupes ultras dans les virages, car ce sont eux qui lancent les chants, a-t-il indiqué. Sinon on ne va pas s'en sortir. Ce ne sont pas les 8000 gars qui subitement se disent 'tiens on va chanter ça'. »

Vincent Labrune envisage même une solution encore plus radicale, celle d'arrêter temporairement les rencontres, puis définitivement à la troisième reprise. « Sur l'homophobie, on est prêts à aller le plus loin possible, a-t-il annoncé. Il faut systématiquement interrompre la rencontre, ça me semble une bonne mesure pour marquer le coup... Je suis pour l'interruption systématique, mais je ne suis pas pour l'interruption définitive, tout simplement pour un principe de réalité. Sinon on ne terminera aucun match car à chaque match il y a des chants homophobes ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.