Ligue 1 : Dijon enfonce Toulouse

Ligue 1 : Dijon enfonce Toulouse©Media365

Arthur Merle, publié le samedi 07 mars 2020 à 22h34

Dijon s'est imposé face à Toulouse (2-1) samedi soir, lors de la 28eme journée de Ligue 1. Le DFCO réalise une belle opération en prenant trois longueurs d'avance sur la place de barragiste de Nîmes. Les Violets, eux, s'enfoncent toujours un peu plus.



C'était un match de (grands) malades qui opposait Dijon à Toulouse, samedi soir à Gaston-Gérard, dans une soirée qui voyait aussi Metz et Nîmes s'affronter. Le genre de rencontre qui compte encore plus que les autres. Et c'est le DFCO qui a fait une excellente opération en s'imposant face au TFC (2-1), pendant que Nîmes s'inclinait à Metz sur le même score. Les hommes de Stéphane Jobard prennent ainsi trois longueurs d'avance sur les Crocos, barragistes, et s'imposent pour la première fois depuis plus d'un mois. Les Violets, eux, continuent de foncer vers la Ligue 2. Amiens, 19eme, est à dix points.

Deux équipes qui jouent leur survie dans l'élite s'affrontaient samedi soir. Et cela s'est clairement ressenti sur le terrain. Cette rencontre de mal classés a été ennuyeuse pendant la majorité du temps. Mais nous a au moins offert deux minutes de folie, juste avant la pause. Au bout d'un premier acte terne, Hamza Mendyl a ouvert le score en profitant du marquage plus que laxiste de Wesley Saïd (1-0, 40eme). Puis, dans la foulée, Quentin Boisgard a répondu d'une superbe frappe du droit en première intention, rentrée à l'aide de la barre transversale (1-1, 41eme).

Gradel et Saïd ratent le coche

De quoi enfin relancer un TFC en manque total de confiance ? On y a cru, quand Saïd s'est arraché pour servir Max-Alain Gradel dans la surface au retour des vestiaires. Mais le capitaine des visiteurs n'a pas pu mettre suffisamment de puissance, aux six mètres, dans un ballon donné trop en retrait, et Runar Alex Runarsson s'est retrouvé tout heureux de pouvoir le capter. Les attaquants n'étant pas dans leur match, c'est un nouveau défenseur dijonnais qui a fait basculer la rencontre : après un coup franc de Frédéric Sammaritano mal dégagé, Nayef Aguerd a mis fin au cafouillage d'une frappe passée dans un trou de souris (2-1, 53eme).

Les locaux ont alors géré et Wesley Saïd, seul au second poteau, n'a pas su ajuster sa tête sur la dernière occasion toulousaine (71eme). Le raté de trop. Malgré l'entrée de Yaya Sanogo, la formation de Denis Zanko ne s'est plus procurée la moindre situation, incapable de créer le danger. Voilà le TFC à dix points du 19eme. Et même si le barragiste nîmois n'a pas pris d'avance sur cette 28eme journée, le maintien n'est définitivement plus qu'une illusion pour Toulouse, qui boucle un 18eme match de rang sans victoire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.