Ligue 1 : Dembélé offre le derby à Lyon

Ligue 1 : Dembélé offre le derby à Lyon©Panoramic, Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le dimanche 01 mars 2020 à 22h58

En clôture de la 28eme journée de Ligue 1, Lyon a logiquement remporté le derby face à Saint-Etienne (2-0) grâce à un doublé de Dembélé, dimanche soir. L'OL enchaîne après sa belle victoire face à la Juventus Turin.

Pour une fois, Lyon a fait respecter la hiérarchie. En forme à l'image de son succès en Ligue des Champions cette semaine contre la Juventus Turin (1-0), Lyon a disposé de son voisin honni, Saint-Étienne, à l'occasion de la 120eme opposition entre les deux formations (2-0). Dembélé, avec une tête en première période et un penalty en fin de deuxième, a été le seul buteur du match, et l'escouade de Rudi Garcia prend la cinquième place alors que Sainté reste 16eme.

78% de possession en première période !

78% : c'est l'incroyable taux de possession de balle qu'ont eu les locaux en première période, au cours de 45 premières minutes dominées de la tête et des épaules face à une ASSE acculée, amorphe et dépassée malgré une occasion vendangée par Lors Diony (10eme). Pas étonnant, donc, de voir Dembélé ouvrir le score à la réception d'un coup-franc de Martin Terrier (27eme). Le premier acte a été à sens unique - avec un Bruno Guimarães encore impeccable en sentinelle et un Léo Dubois très actif à droite - et c'était même étonnant de voir un avantage aussi petit à la pause tant les hommes de Rudi Garcia, à l'aise même si pas assez tranchants dans la zone de vérité, ont fait le siège dans le camp stéphanois.

Une panenka pour Dembélé

Ce tableau a été déchiré après l'entracte, moment qu'a choisi Claude Puel pour faire bouger les lignes : une bonne soufflante, une remobilisation des troupes et un passage du bancal 4-4-2 à un 4-3-3 plus approprié qui a totalement remis les Verts dans le match. Mais si Lopes a eu quelques situations chaudes à gérer (notamment sur un coup franc de Denis Bouanga à un quart d'heure du terme), ce sont les Lyonnais qui ont été les plus efficaces : après deux réalisations refusées pour faute de main (Lucas Tousart peu après l'heure de jeu) et hors-jeu (Dembélé en positon illicite sur une frappe de l'entrant Karl Toko Ekambi), les Rhodaniens ont réussi à faire le break suite à une main de Timothée Kolodziejczak sur une nouvelle tentative de Toko Ekambi sur un contre dans le temps additionnel. Dembélé s'est offert une panenka et un doublé (son quatrième cette saison toutes compétitions confondues) pour désormais afficher 16 buts en Ligue 1, un de plus que l'an dernier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.