Ligue 1 : Darmanin veut "passer à la vitesse supérieure"

Ligue 1 : Darmanin veut "passer à la vitesse supérieure"©Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mardi 23 novembre 2021 à 16h01

Le ministre de l'Intérieur a pris la parole mardi, au sortir de son entrevue avec Vincent Labrune ou encore Noël Le Graët afin d'évoquer les problèmes de sécurité dans les stades français, en réaction à l'arrêt du match entre l'OL et l'OM dimanche.



La réunion a eu lieu mardi matin au ministère de l'Intérieur, avec Vincent Labrune (président de la LFP), Noël Le Graët (président de la FFF), Roxana Maracineanu (ministre des Sports) et Eric Dupond-Moretti (ministre de la Justice) réunis autour de Gérald Darmanin, qui hausse le ton : "Il faut un sursaut des acteurs du football français, les scènes auxquelles nous assistons semaine après semaine sont intolérables et doivent cesser. Il faut passer à la vitesse supérieure, nous allons travailler ensemble afin de proposer très rapidement des mesures concrètes pour améliorer la sécurité dans les stades." Le ministre de l'Intérieur annonce aussi que les différents participants ont "convenu de travailler sur quatre sujets, dont l'accélération du processus de décision de l'arrêt d'un match".

"Le football français est uni et déterminé, rappelle Labrune. Il faut se donner les moyens d'éradiquer rapidement ces comportements." Une source proche du dossier se félicite (pour l'AFP) : "C'est bien, il fallait que le pouvoir réagisse et vite. Il faut marquer le coup pour arrêter ce cycle. La prise en main du dossier à un niveau plus élevé, ça aura un impact parce que les supporters verront que tout le monde est aligné." Darmanin veut "présenter des propositions concrètes au Premier ministre dans quinze jours, afin d'évacuer rapidement la minorité agissante qui pollue le beau spectacle, pour permettre à la très grande majorité des amateurs de football de vivre leur passion en toute sécurité." Et de conclure : "Ce n'est pas sous le coup de l'émotion qu'on peut prendre des décisions restrictives."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.