Ligue 1 : Clermont et Nantes confirment

Ligue 1 : Clermont et Nantes confirment©Media365
A lire aussi

Jérémie Baron, Media365, publié le dimanche 15 août 2021 à 17h03

Clermont et Nantes ont vaincu Troyes et Metz sur le même score dimanche (2-0) à l'occasion de la deuxième journée de Ligue 1.

Clermont face à Troyes (deux buts de Mohamed Bayo) et Nantes contre Metz (grâce à Randal Kolo Muani Ludovic Blas) se sont tous les deux tranquillement imposés à domicile sur le score de deux buts à zéro, ce dimanche après-midi. De quoi valider le bon début de saison des Canaris et confirmer l'élan incroyable du novice auvergnat, qui facture six points sur six.

Bayo sur les mêmes bases qu'en Ligue 2

À Gabriel-Montpied, on pensait assister à une partie équilibrée entre deux formations tout juste montées de l'antichambre, et c'est ce à quoi on a eu droit lors de la première demi-heure de jeu. Mais le danger public Issa Kaboré, qui avait déjà envoyé Vital N'Simba à l'infirmerie quelques minutes plus tôt (19ème), a lâché le tacle de trop sur Arial Mendy et a laissé ses partenaires à dix (33ème). Dès lors, tout a été plus simple pour le Clermont Foot, qui n'en demandait pas tant pour le premier match de son histoire à domicile en Ligue 1.

L'ESTAC est pourtant repartie aux vestiaires sur un score nul et vierge, après une superbe parade de Gauthier Gallon devant Jim Allevinah (41ème). Après la pause en revanche, Mohamed Bayo - déjà dangereux en tout début de match - a mis moins de huit minutes à trouver la faille, sur corner après une déviation de Salis Abdul Samed (53ème). Déjà buteur à Bordeaux le week-end passé (victoire 0-2), le meilleur scoreur de Ligue 2 l'an passé (22 réalisations) s'est cette fois offert le doublé sur un nouveau coup de pied de coin repris directement au premier poteau (65ème). Trop facile.

Double offrande pour Moses Simon

Le FCN, de son côté, n'a pas eu besoin de se retrouver en supériorité numérique pour prendre d'entrée le jeu à son compte, tant Metz a semblé à côté de ses pompes aujourd'hui. La preuve : les deux pions nantais ont été inscrit à chaque entrée de période : Kolo Muani n'a eu aucun mal à se démarquer dans la surface pour l'ouverture du score après un joli une-deux entre Moses Simon et Fábio à la 11ème minute, et Ludovic Blas a déboulé au second poteau dès la 48ème pour reprendre une galette du même Simon.

Impressionnante face au champion de France lillois sept jours plus tôt, la formation de Frédéric Antonetti - qui a vu Kévin N'Doram sortir dès la 30ème - a livré une copie beaucoup moins satisfaisante et ne s'est jamais relevée, malgré des occasions pour Habib Maïga (51e) et Vagner Dias (76e). Il fallait au moins ça pour que Nantes s'impose face aux Grenats après cinq échecs (deux nuls et trois revers) et enregistre déjà quatre points après son match nul à Monaco (1-1).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.