Ligue 1 : Canal+ peut casser son contrat avec beIN Sports

Ligue 1 : Canal+ peut casser son contrat avec beIN Sports©Media365

Axel Allag, Media365 : publié le vendredi 23 juillet 2021 à 17h44

Ce vendredi, comme l'explique l'AFP, le tribunal de commerce de Nanterre a autorisé Canal+ à suspendre son contrat de sous-licence avec beIN Sports pour la diffusion de deux matchs par journée de Ligue 1.


Alors que le Championnat de France de Ligue 1 reprendra le vendredi 6 août prochain avec une affiche entre l'AS Monaco et le FC Nantes, le chaos ne s'arrête pas. Ainsi, ce vendredi le tribunal de commerce de Nanterre s'est prononcé en faveur de Canal+, dans le conflit avec beIN Sports, selon des sources proches des diffuseurs à l'AFP. Le contrat en question, de sous-licence, est de l'ordre de 332 millions d'euros annuels, pour deux matchs de championnat (le samedi à 21 heures et le dimanche à 17 heures). Depuis la mi-juin, et l'irruption d'Amazon qui s'est offert les huit autres matchs mais également huit matchs par journée de Ligue 2 pour 259 millions d'euros par an, Canal + avait exprimé son désir de "se retirer de la Ligue 1", et par conséquent de ne plus payer beIN Sports, qui l'a assigné en justice.

"Le chaos continue"

RMC Sport indique que "le tribunal juge que la chaîne cryptée peut suspendre sa sous-licence si beIN Sports ne poursuit pas la Ligue de football professionnel." L'affaire est loin d'être terminée, maintenant que la balle est dans le camp de beIN Sports. "C'est quelque chose auquel le groupe (beIN Sports) réfléchit. Car si beIN Sports attaque la LFP, Canal+ sera dans l'obligation de payer et de diffuser les matchs", développe une source proche de la procédure à l'AFP. Puis de synthétiser : "Le chaos continue." Le flou le plus total règne dans cette saga des droits TV de la Ligue 1.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.