Les recours d'Ajaccio, Troyes et Clermont rejetés par le CNOSF

Les recours d'Ajaccio, Troyes et Clermont rejetés par le CNOSF©Media365

Rédaction , publié le lundi 25 mai 2020 à 19h20

Ajaccio, Clermont et Troyes, qui souhaitent le maintien des barrages, ont vu leurs recours rejetés par le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) lundi.

Nouvel échec pour le trio désireux de faire tenir les barrages Ligue 1-Ligue 2. Respectivement troisième, quatrième et cinquième de Ligue 2 à l'arrêt de la saison 2019-2020, l'AC Ajaccio, Troyes et Clermont n'ont pas obtenu gain de cause face au CNOSF. Le Comité national olympique et sportif français a reçu la requête et a décidé de la retoquer, confirmant ainsi la décision du Conseil d'administration de la Ligue prise le 20 mai.

Un appel au conseil d'État ?

Alors que les trois derniers de Ligue 2 ne descendront pas, que les deux premiers sont promus et que la Ligue 2 2020-2021 se fera à 22 clubs, le trio derrière Lens et Lorient se sent profondément lésé, multipliant les actions et communications pour montrer son désarroi. Ajaccio, Troyes et Clermont peuvent désormais bénéficier d'un dernier recours et faire appel au Conseil d'État.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.