Les méthodes pas très catholiques de Tapie

Les méthodes pas très catholiques de Tapie©Media365
A lire aussi

David HERNANDEZ, publié le samedi 22 juillet 2017 à 09h15

Personnage central du football français dans les années 90, Bernard Tapie a avoué qu'il avait eu recours à des pratiques douteuses pendant sa présidence à l'OM comme par exemple le transfert d'Abedi Pelé.

Bernard Tapie n'en rate donc jamais une pour faire parler de lui. Président du grand OM du début des années 90, l'ancien patron d'Adidas a toujours fait flotter au-dessus de lui un certain nombre de casseroles notamment le fameux match truqué VA-OM qui marquera la fin du règne marseillais sur le football français et européen. Seul club français vainqueur de la Ligue des Champions, Marseille doit une fière chandelle à Tapie malgré ses frasques. Et Dieu sait combien elles sont nombreuses ! Dans une interview accordée à Le Monde, l'ancien ministre sous François Mitterand a raconté une anecdote loin d'être flatteuse sur le transfert d'Abedi Pelé en 1987. Le joueur de Mulhouse est proche de signer à Monaco mais Bernard Tapie a son idée pour le faire venir sur le Vieux-Port. « Je lui ai dit : « en général, on fait faire une prise de sang aux joueurs africains, alors quand tu vas passer la visite, tu vas refuser, dire que tu ne supportes pas ça, que c'est plus fort que toi »". Tapie poursuit son stratagème quand il parle à un employé de l'OM qu'il sait proche des dirigeants de l'ASM : "Tu sais, on l'a échappé belle, je n'ai pas pris Abedi Pelé, il est séropositif. » Le lendemain, les Monégasques lâchent le dossier Pelé et l'OM peut tranquillement faire signer un joueur qui marquera le club phocéen et remportera la Ligue des Champions en 1993.
 
7 commentaires - Les méthodes pas très catholiques de Tapie
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]