Les déplacements de supporters interdits ?

Les déplacements de supporters interdits ? ©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 04 décembre 2023 à 15h08

Alors qu'un supporter nantais a trouvé la mort samedi avant le match des Canaris contre Nice, Amélie Oudéa-Castéra, la ministre des Sports, envisage d'interdire les déplacements.


C'était, malheureusement, à craindre. Alors que les incidents entre supporters se sont multipliés ces derniers mois, en France mais aussi dans le reste de l'Europe, l'un d'entre eux à trouvé la mort ce week-end. Maxime Le Roy, un supporter nantais de 31 ans, est décédé samedi après avoir reçu un coup de couteau dans le dos en marge du match de la 14e journée de Ligue 1 face à Nice. L'auteur présumé, un chauffeur VTC qui transportait des fans des Aiglons, s'est rendu de lui-même à la police. Un drame qui pourrait entraîner l'annulation pure et simple des déplacements de supporters, comme l'a expliqué la ministre des Sports lundi sur France Inter.

"Arrêter avec les déplacements de supporters"

"Ce n'est pas possible de continuer comme ça. Quand le match présente un risque, je pense qu'il faut pour l'instant arrêter avec les déplacements de supporters. C'est incontournable d'avoir un temps de retour à une situation de moindre violence. Ce n'est juste pas possible d'avoir à ce point des forces de l'ordre sursollicitées, des biens détruits, des bus caillassés, des personnes blessées, maintenant un mort. Basta, ça suffit !", a tonné Amélie Oudéa-Castéra à l'antenne de la radio.

"À situation radicale, mesures radicales"

L'ancienne tenniswoman avait auparavant expliqué avoir "échangé longuement avec Vincent Labrune" le président de la Ligue de football professionnel (LFP). "Il partage mon désarroi. Mais il faut être lucide, ce n'est pas spécifique à la France. On a vu ce qu'il s'est passé il y a dix jours à Francfort avec 50 policiers qui ont été blessés. Ce n'est juste pas possible de continuer comme ça. Il faut une réponse globale. À situation radicale, mesures radicales." Le 25 novembre dernier, environ 50 policiers avaient été blessés en Allemagne lors de la rencontre de Bundesliga entre l'Eintracht Francfort et Stuttgart. Des supporters locaux s'en était pris au service d'ordre puis aux policiers.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.