Lens : Sotoca évoque le "jeu à risques" du promu

Lens : Sotoca évoque le "jeu à risques" du promu©Media365
A lire aussi

Axel Allag, publié le vendredi 29 janvier 2021 à 22h35

Promu en Ligue 1, le RC Lens a su se faire remarquer par son football attractif cette saison dans le Championnat de France. Florian Sotoca a évoqué l'ambition générale du club, sous l'impulsion de l'entraîneur, Franck Haise.


Franck Haise tente de mettre en place un jeu très intensif à la tête du RC Lens, promu en Ligue 1 cette saison. Neuvième du classement, le club nordiste a su réaliser quelques prestations très abouties, dans le jeu comme dans les résultats, avec notamment des victoires face au PSG, en septembre (1-0) mais aussi, plus récemment, sur la pelouse de l'Olympique de Marseille (0-1). Avant le déplacement à Monptellier, samedi (17 heures), Florian Sotoca a évoqué les ambitions et principes de son équipe dans un entretien accordé à Foot Mercato.

Des joueurs intelligents et une richesse tactique

"On a un jeu à risques mais qui est aussi réfléchi. On a des joueurs intelligents qui s'adaptent à différentes situations. C'est comme ça qu'on a réussi à répondre à différentes tactiques. On a un système qui demande beaucoup de réflexion, beaucoup d'efforts pour s'adapter au système adverse mais aussi au notre. Dans un même match le dispositif peut changer. On a plusieurs solutions à chaque problème pour justement en poser un maximum à l'adversaire", a-t-il expliqué, conscient que les rencontres sont souvent plaisantes.


L'attaquant, auteur de 5 buts en Ligue 1 depuis l'entame de cet exercice 2020-2021, a observé un changement radical dans les différentes approches des opposants, au gré des matchs. "En début de saison, on était un promu et peut être que certains nous ont pris un peu à la légère. Nous, on a profité de ça et on a pris beaucoup de points. Mais depuis deux mois, on sent un autre regard sur nous, à Bollaert, on affronte des équipes regroupées derrière. Notamment Nice, Strasbourg, Angers, qui ont très bien joué le coup (trois défaites pour Lens, ndlr). Ils nous ont attendu, ils nous ont contré et on a pris des buts évitables. Maintenant, c'est à nous de nous adapter à ces situations", a-t-il jugé, voulant obtenir une victoire à Montpellier. Ensuite, il sera temps de se mesurer à l'OM, le 3 février, puis Rennes, le 6. Un beau programme.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.