Lens - Openda : "On les a tous chicotés !"

Lens - Openda : "On les a tous chicotés !"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le vendredi 28 octobre 2022 à 23h52

Lois Openda a passé une demi-heure de grâce vendredi, en inscrivant les trois buts de la victoire 3-0 de Lens contre Toulouse, à partir de l'heure de jeu. L'attaquant belge surfe sur la vague du Racing et se redonne un plein de confiance spectaculaire.



Florian Sotoca, entré comme Lois Openda à la 56eme minute et qui lui a délivré la passe décisive pour l'ouverture du score, seulement quatre minutes plus tard, est "content pour lui" (pour Prime Video) : "Il travaille dur, ça faisait un moment qu'il n'avait pas marqué." Exactement six matchs, une éternité pour un attaquant. Le coach Franck Haise est plus piquant, mais au fond pas moins satisfait : "Je lui ai dit qu'il a eu raison de prendre une petite semaine de vacances, puisqu'il avait retrouvé du jus." Au 21eme siècle, c'est la quatrième fois seulement en Ligue 1 qu'un joueur sort du banc pour inscrire un triplé, après Tulio De Melo (Le Mans) et Ireneusz Jelen (Auxerre) en 2007, puis Casimir Ninga (Angers) en 2019. Le jeune Belge, à 22 ans, savoure cette grande première pour lui, réussie en seulement quinze ballons et une réussite maximale sur ses trois tirs cadrés.

"Aux Pays-Bas, j'essayais mais le troisième ne voulait pas passer"

"Ce n'était pas facile, mais j'ai eu le soutien des coéquipiers et surtout du coach, qui m'a un peu boosté avec ce qu'il m'a dit. C'est tout à fait normal, je dois continuer. La frappe du troisième but, je la mets grâce à la confiance des deux premiers. J'avais cette rage de marquer, pour un proche décédé aussi. Je pense qu'il est content... Dès mon entrée, je voulais marquer, j'étais concentré et présent. On a fait un bon match tous ensemble, avec tout l'amour de nos supporters. On les a tous chicotés (sourire) !" Référence au chant de la victoire, qui devient de plus en plus traditionnel, entonné par les joueurs avec les fans après les victoires à Bollaert - sept en autant de matchs cette saison, seule équipe à avoir gagné tous ses matchs à domicile.

La Coupe du Monde trotte forcément dans un coin de sa tête (quatre sélections et un but), même s'il le sait mieux que personne, "il reste encore deux matchs avant la liste" : "Un triplé, c'est pas mal, le coach le voit sûrement. Mais il faut continuer, marquer et réaliser d'autres bonnes performances avant la sélection." Il peut aller récupérer son ballon, laissé au vestiaire : "Aux Pays-Bas, j'essayais mais je restais toujours au doublé, le troisième ne voulait pas passer." Le compteur est ouvert.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.