Lens - Haise : "Si un jour, on était à la place de l'OM..."

Lens - Haise : "Si un jour, on était à la place de l'OM..."©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le jeudi 28 avril 2022 à 20h37

Oui, Franck Haise pense à l'Europe. Alors que la cinquième voire la sixième place pourraient être qualificatives, une Ligue Europa Conférence serait vécue comme une formidable opportunité par les Lensois, passés d'un rien à côté l'an dernier.



Le RC Lens, cette fois, se verrait bien prendre sa part du gâteau. C'est en substance le message délivré jeudi par le coach Franck Haise, à deux jours de la réception de Nantes : "Gagner une Coupe d'Europe, c'est prestigieux. Si un jour, on était à la place de l'OM... J'en serais très heureux. La Ligue des champions, c'est le haut du panier, mais je pense que beaucoup de clubs aimeraient gagner la Ligue Europa Conférence. Quand on voit la Roma ou Marseille, ça reste une belle compétition." La saison dernière, les Lensois, septièmes, avaient laissé les Rennais chiper le dernier ticket qualifiant justement pour cette C4. Ce qui a pu leur permettre, aussi, de ne pas s'éparpiller cette année et de pouvoir à nouveau se concentrer sur le championnat, mais le coach artésien ne serait donc pas forcément heureux de voir le refrain se répéter encore.

"Ils ne se sont jamais mis de limites, alors qu'il y en a"

A nouveau septième à quatre journées de la fin, avec cinq points de retard sur le troisième Rennes et à seulement trois longueurs du cinquième Nice, la troupe du capitaine Seko Fofana peut espérer que la sixième place soit encore qualificative pour la C4, si les Niçois remportent la Coupe de France et terminent dans le top 5 (ce qui était arrivé l'an passé avec le Paris Saint-Germain).


"Je ne veux pas qu'on se mette à faire des calculs, prévient néanmoins l'ancien joueur de Beauvais. Ce groupe a une mentalité très forte depuis deux ans, il prend confiance au fil des mois à force de produire du jeu, de créer des émotions et d'obtenir des résultats. La confiance, c'est important. Ils ne se sont jamais mis de limites, alors qu'il y en a, comme pour tout le monde. Et puis ce qu'on vit à l'intérieur, ce que vous ne voyez pas, c'est aussi une force." Le retour du public cette saison, enfin, est aussi salué par l'entraîneur, surtout lorsqu'il s'agit de celui de Bollaert : "C'est difficile de savoir à quel point ça peut changer les choses et apporter en termes de points, mais dans l'esprit et la force, je suis persuadé de ce que ça apporte, afin d'aller encore plus loin et de se dépasser."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.