Le Graët demande de la "dignité" à Aulas et Eyraud

Le Graët demande de la "dignité" à Aulas et Eyraud©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le dimanche 15 mars 2020 à 11h50

Alors que Jean-Michel Aulas et Jacques-Henri Eyraud se sont accrochés après les déclarations du premier, qui veut une « saison blanche » en Ligue 1, Noël Le Graët a renvoyé les deux présidents dos à dos.

La passe d'armes entre Jean-Michel Aulas et Jacques-Henri Eyraud a animé la fin de semaine. Noël Le Graët, lui, s'est positionné au-dessus de la mêlée, renvoyant le président de Lyon et son homologue de Marseille dos à dos. « Je ne veux pas de polémique, a expliqué le président de la FFF à Téléfoot ce dimanche. C'est la Fédération qui, le moment venu, décidera. Pour le moment, le seul ennemi, c'est le virus. »

Le Graët : « Je leur demande de reprendre leur calme »

Selon l'ancien dirigeant de Guingamp, ces débats n'ont tout simplement pas lieu d'être dans le contexte actuel. « Donc toutes les interviews qui sont faites à gauche et à droite, par des gens qui veulent briller, n'ont aucune importance. (...) Jean-Michel Aulas et Jacques-Henri Eyraud ? Je leur demande de reprendre leur calme, d'être comme tous les Français qui, aujourd'hui, luttent à leur manière. Je leur demande d'être dignes dans leurs déclarations, qui n'ont aucun sens et qui ne les grandit pas. Ce sont deux grands dirigeants, mais se chamailler pour avoir une place européenne alors qu'il y a un virus qui se propage sur notre territoire ne me paraît pas être très qualitatif. »


Les amicaux des Bleus sans doute reportés

Le Graët a également profité de l'occasion pour reconnaître que les matchs amicaux de l'équipe de France contre l'Ukraine et la Finlande, initialement programmés fin mars, allaient sans doute être reportés. « Il est probable, voire certain, que ces matchs amicaux soient reportés, a-t-il soufflé. Ce qui était vrai lundi, mardi ou mercredi n'est plus d'actualité ce dimanche. Toutes les décisions concernant le football européen seront prises mardi, lors de la réunion organisée par l'UEFA. Une moitié veut jouer, l'autre ne le veut pas. Il y aura un débat. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.