Le dossier William Gomis, neuf mois après

Le dossier William Gomis, neuf mois après©Media365
A lire aussi

Guillaume Issner, publié le mardi 02 juillet 2019 à 12h06

Neuf mois après la disparition de William Gomis, tué par balles à La Seyne-sur-Mer, trois personnes ont été arrêtées.

Les faits se sont produits dans la nuit du 9 au 10 septembre dernier. William Gomis, ancien défenseur de l'AS Saint-Étienne, disparaissait subitement après avoir été visé par des tirs de kalachnikov dans la cité Berthe de La Seyne-sur-Mer. Le meurtre du jeune homme de 19 ans avait alors plongé la ville du sud de la France dans une peur effroyable. Neuf mois après, qu'en est-il ? Le 20 juin, trois individus ont été placés en détention provisoire selon le quotidien L'Équipe. Ils auraient participé à ce déchaînement de violence, qui a coûté la vie à William Gomis et un adolescent de quatorze ans, décédé également.

En février dernier, la cité de Berthe a été désignée «parmi les 17 quartiers de reconquête nationale», précisait le maire de la ville, Marc Vuillemot, conscient de la délinquance et des trafics de drogue qui règnent dans la cité. Les jeunes hommes de 19 et 14 ans ne sont pas les seuls à avoir subi des attaques mortelles dans la cité puisqu'un mois avant le drame, un homme de 24 ans a également perdu la vie dans une attaque à la kalachnikov.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.