La faim de lion de Paqueta

La faim de lion de Paqueta
Paqueta
A lire aussi

La rédaction de TELEFOOT, publié le dimanche 25 octobre 2020 à 12h00

Evénement TELEFOOT - Hier top espoir mondial, Lucas Paqueta a décidé de rebondir à Lyon après son échec cuisant au Milan AC. A 22 ans, le Brésilien n'a plus de temps à perdre et compte bien relancer sa carrière.

Test grandeur nature ce dimanche contre Monaco.



Comme toutes les pépites brutes et précoces qui éclosent au Brésil, Lucas Paqueta a eu droit en son temps à la comparaison flatteuse avec un de ses glorieux aînés. Pour lui, c'est le parallèle avec Kaka que les observateurs ont rapidement établi. Mais plus que de suivre la trajectoire du Ballon d'Or 2007, Lucas Tolentino Coelho de Lima (de son vrai nom) va finalement afficher un visage digne d'un Ballon de plomb.

Un seul but au Milan AC

Repéré dans le prestigieux club de Flamengo, convoité par les plus grosses cylindrées européennes, l'international brésilien décide de rejoindre le Milan AC lors du mercato hivernal 2019. Le début de la chute libre. En un an et demi, Paqueta va cruellement décevoir et balafrer tous les espoirs placés en lui. Ce n'est pas lui qui brille, c'est son fantôme qui joue un peu et cire beaucoup le banc à San Siro. Pour un total famélique d'1 seul but inscrit en 44 rencontres, toutes compétitions confondues. Le flop intégral.

Une remise en cause urgente

Contre toute attente, Paqueta a donc décidé de se relancer en France sous le maillot de l'Olympique Lyonnais. Il faut dire que les courtisans n'étaient pas légion, à l'exception de la Fiorentina en Italie. Barré ailleurs, considéré déjà par d'autres comme un dossier classé, le vainqueur de la Copa America 2019 sait qu'il joue gros à seulement 22 ans. Et qu'il doit accepter de se remettre de toute urgence en cause sous peine de se tirer une balle dans le pied et de devoir rentrer au pays tête baissée.

« Les critiques m'ont aidé, tout cela me sert »

« Je suis un joueur qui donne tout, tout le temps à l'entraînement, a souligné Paqueta lors de sa présentation officielle au début du mois. Je donne mon maximum car je cherche tous les jours à progresser. Je suis jeune, j'ai encore beaucoup à apprendre. Je veux grandir et m'adapter le plus rapidement possible à cette équipe. Mon objectif est d'aider le milieu de terrain, par mes infiltrations, mes incursions dans la surface, comme je le faisais beaucoup à Flamengo. Mon passage à Milan a été une expérience, cela m'a permis de grandir. Les critiques m'ont aidé, tout cela me sert. J'ai maintenant ma tête à l'OL. »

Des premiers pas encourageants

« C'est un milieu gaucher technique et très polyvalent qui sait utiliser son physique, poursuit Juninho, le directeur sportif brésilien de Lyon. Il a également un très bon jeu de tête et entre dans la surface. Un tel joueur nous permettra de varier le jeu de notre équipe. J'ai confiance : il est intelligent et aime travailler. » Pour ses débuts la semaine passée en Ligue 1 à Strasbourg (victoire 3-2), Paqueta a effectué des premiers pas plus qu'encourageants. Grâce à lui, les Gones ont semble-t-il (re)trouvé de la sérénité dans l'entre-jeu, du liant, des solutions et un état d'esprit résolument tourné vers l'offensive. Presque déjà une bonne pioche, en somme. Mais une première impression à confirmer dès ce dimanche soir contre Monaco, face à un adversaire d'un calibre bien supérieur. Histoire de mieux apprécier ce que la bête a vraiment dans le ventre.

Pour souscrire à l'offre TELEFOOT rendez-vous sur le canal 48 de la TV d'Orange