L2 - Paris FC : Un championnat faussé pour le président Pierre Ferracci

L2 - Paris FC : Un championnat faussé pour le président Pierre Ferracci©Media365
A lire aussi

Robert LANGER, publié le lundi 30 avril 2018 à 23h23

Pierre Ferracci, le président du Paris FC, peste contre l'arbitrage après la défaite concédée lundi soir contre Lens (1-0, 36eme journée de Ligue 2).

Une défaite qui passe mal. Suite au revers concédé lundi soir contre Lens (1-0, 36eme journée de Ligue 2), Pierre Ferracci se montre particulièrement remonté contre l'arbitrage. Alors que Hervé Lybohy a été expulsé en fin de première période (il s'agit de son troisième carton rouge sur les 5 derniers matchs), le président du Paris FC estime que le championnat a été faussé, les hommes de Fabien Mercadal étant désormais en mauvaise position dans la course aux play-offs. « Il y a encore de l'espoir dans le vestiaire, a indiqué le boss de l'actuel neuvième du classement avant de basculer sur la question de l'étrange au micro de Canal+ Sport. Cela fait trois rouges consécutifs pour notre capitaine. Cela fait beaucoup pour un même club. Surtout que l'on va voir que le rouge de ce soir est immérité. A Lorient, on perd sur ces bases-là. A Valenciennes, on s'en tire miraculeusement. On a eu affaire au leader maximo, Castro, qui a encore fait des siennes. Je trouve ça assez scandaleux. Cela fait beaucoup pour un même club, un même joueur, un même entraîneur aussi. Ça fausse la fin de championnat. Entre la victoire du Havre à Reims et notre défaite parfaitement injustifiée, la fin du championnat est très largement faussée. » Pour Pierre Ferracci, il apparaît évident que son protégé n'aurait pas dû être expulsé sur la pelouse de Bollaert. « Lopez a passé son temps à provoquer Lybohy tout au long de l'action. Lopez ne marque pas depuis des mois et des mois, c'est sûrement la meilleure façon pour lui de se rendre intéressant. Je fais remarquer qu'en fin de match, Cvetinovic fait un attentat sur l'un de nos joueurs. Il ne prend pas un deuxième jaune... Je pense que M.Castro a faussé le match ce soir. Nous n'avons pas l'habitude de se plaindre des arbitres au Paris FC, mais là... Après, il y a des clubs, il faut que Lens s'en sorte, que Lorient retrouve la Ligue 1. »

"Ça fausse totalement la fin de championnat"

Pierre Ferracci, le président du @ParisFC, revient sur l'arbitrage pendant #RCLPFC#LateFC pic.twitter.com/N4HSLtMb6Y- Late Football Club (@LateFootClub) 30 avril 2018

Vos réactions doivent respecter nos CGU.