L1 - OM : La défense à trois, on remet ça ?

L1 - OM : La défense à trois, on remet ça ?©Media365

Geoffrey Steines, publié le dimanche 08 avril 2018 à 07h40

Rudi Garcia n'a pas écarté l'idée de conserver sa défense à trois pour la réception de Montpellier dimanche (21h00).

L'OM de Rudi Garcia entretenait une histoire contrariée avec la défense à trois, ou à cinq. L'ancien coach de l'AS Rome l'avait expérimentée pour sa première sur le banc marseillais et elle avait rendu aphone le PSG au Parc des Princes (0-0). Mais la dernière fois qu'il l'avait sortie, c'était à Monaco en début de saison et le match avait tourné au fiasco (6-1). Par la force des circonstances, le technicien français l'a ressortie du placard ce jeudi, avec un relatif succès chez le RB Leipzig en quart de finale aller de Ligue Europa (1-0). Si les Olympiens se sont inclinés en Allemagne, ils ont rendu une copie propre et auraient probablement mérité un meilleur sort. Suffisant pour envisager reconduire le même dispositif tactique ce dimanche pour la réception de Montpellier (21h00) ? Garcia a entretenu le suspense samedi en conférence de presse. « Tout est possible, a-t-il simplement reconnu. On peut passer à quatre, sans Luiz Gustavo, avec Luiz Gustavo, rester à trois... On va réfléchir encore à la meilleure solution. »Pas de garantie avec une charnièreRolando à nouveau forfait et Adil Rami toujours à l'infirmerie, ce pourrait être l'option idéale. Parce qu'une charnière à deux avec Aymen Abdennour et/ou Grégory Sertic ne donnerait aucune garantie, tant les deux hommes sortent de semaines difficiles. Pas plus qu'un duo composé de Luiz Gustavo et Boubacar Kamara. Si les deux hommes ont brillé à Leipzig, ils le doivent en partie au système, qui leur a permis d'évoluer dans un relatif confort. Le premier était dans une position de libéro où il gérait à lui seul la ligne de hors-jeu et le second n'avait qu'à suivre l'exemple donné par le taulier brésilien. « Parce que Bouba est performant », a justifié Garcia sur sa préférence donnée à Kamara par rapport à Abdennour jeudi, avant de sous-entendre que de son choix du 3-5-2 dépendait celui des hommes : « J'avais besoin d'une défense à trois éléments et de la présence de Luiz. Aymen postule sur le prochain match ».La défense à trois, la solution la plus sûrePas certain pourtant que Garcia ne prenne le risque, même si son discours à l'endroit du défenseur tunisien s'est voulu positif. « On a besoin de retrouver l'Aymen Abdennour solide, le roc qu'il a été à Monaco ou dans d'autres clubs. A lui de démontrer sur le terrain qu'il peut être performant comme il l'a été par le passé. » Mais l'heure n'est plus aux expérimentations pour l'OM, distancé par Monaco et sous la pression de Lyon dans la course au podium. Une pression qui pourrait s'intensifier en cas de victoire de l'OL à Metz plus tôt dans la journée (17h00). C'est dire si la venue de Montpellier à l'Orange Vélodrome vaudra cher et si une défense à trois pourrait finalement s'imposer comme la solution la plus sûre, trois jours après Leipzig. A l'aller, le MHSC avait logiquement accroché les Marseillais (1-1) et aurait même pu espérer mieux avec davantage de réussite. Les hommes de Rudi Garcia avaient notamment peiné à contrer l'indéfectible 5-3-2 héraultais mis en place par Michel Der Zakarian.Les bonnes stats de l'OM après l'EuropeEn alignant lui aussi un système dans cette veine, l'entraîneur phocéen pourrait être tenté de prendre son homologue à son propre jeu. « C'est une équipe bien organisée, difficile à manœuvrer, avec de bons joueurs, notamment dans les couloirs. Une formation qui fait beaucoup de matchs nuls. Ils ont un bon coach, des attaquants percutants, ils ont réussi leur recrutement à l'intersaison. Ils luttent pour les accessits et une éventuelle qualification en Coupe d'Europe. Ils perdent peu, gagnent peu, ils ont beaucoup accroché les gros. Peu importe l'adversaire, on sait ce qu'on veut faire demain, l'emporter. On a toujours plutôt bien figuré le dimanche suivant un match de Coupe d'Europe, on veut continuer sur cette lancée. » En effet, l'OM a pris 26 points sur 39 possibles et n'a perdu que trois matchs sur 13 dans une telle configuration. Une tendance à confirmer, dans une défense à trois ou pas.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.