L1 - Metz : Julian Palmieri suspendu trois matchs

L1 - Metz : Julian Palmieri suspendu trois matchs©Media365

Rédaction , publié le jeudi 08 mars 2018 à 23h46

Expulsé pour un tacle aussi dangereux qu'incompréhensible contre Toulouse le week end dernier, le latéral gauche du FC Metz Julien Palmieri a écopé de trois matchs de suspension. Olivier Letang, le président du Stade Rennais, a écopé d'une sanction égale pour son comportement lors de Rennes - PSG. Retrouvez toutes les décisions de la commission de discipline de la LFP.

Réunie le 8 mars 2018, la Commission de Discipline de la LFP a pris les décisions suivantes :

COUPE DE LA LIGUE1/2 finale : Stade Rennais - Paris Saint-Germain du 30 janvier 2018Comportement de M. Olivier Letang, Président du Stade Rennais à la mi-temps envers le corps arbitral et officielsLa commission décide d'infliger trois matchs de suspension ferme, de banc de touche, de vestiaire d'arbitres et de toutes fonctions officielles et une amende de 2.000€ avec sursis à M. Olivier Letang. La sanction prend effet le mardi 13 mars 2018 à 0h00.1/2 finale : Stade Rennais - Paris Saint-Germain du 30 janvier 2018Comportement de M. Julien Boucher, responsable évènementiel et de l'animation du Stade Rennais envers le corps arbitral à la fin de la rencontreQuatre matchs de suspension dont deux avec sursis, de banc de touche, de vestiaire d'arbitres et de toutes fonctions officielles. La sanction prend effet le mardi 13 mars 2018 à 0h00.LIGUE 1 CONFORAMATrois matchs de suspension fermeJulian Palmieri (FC Metz)Un match fermeNicolas Pallois (FC Nantes)Un match ferme suite à un troisième avertissement dans une période incluant 10 rencontres de compétition officielle (Ligue 1 Conforama, Coupe de la Ligue, Coupe de France) ou par révocation du sursis. La sanction prend effet à partir du mardi 13 mars 2018 à 0h00.James Lea Siliki (Stade Rennais), Hamari Traore (Stade Rennais), Kenny Lala (RC Strasbourg), Andrei Girotto (FC Nantes), Racine Coly (OGC Nice), Lassana Diarra (Paris Saint-Germain)28e journée : ESTAC Troyes - Paris Saint-Germain du 3 mars 2018Exclusion de M. Jean-Louis Garcia, entraineur de l'ESTAC Troyes pour contestations des décisions arbitralesDeux matchs de suspension dont un par révocation du sursis, de banc de touche, de vestiaire d'arbitres et de toutes fonctions officielles. La sanction prend effet le mardi 13 mars 2018 à 0h00.28e journée : ESTAC Troyes - Paris Saint-Germain du 3 mars 2018Exclusion de M. Manuel Nogueira, entraineur adjoint de l'ESTAC Troyes pour contestations des décisions arbitralesTrois matchs de suspension dont un par révocation du sursis, de banc de touche, de vestiaire d'arbitres et de toutes fonctions officielles. La sanction prend effet le mardi 13 mars 2018 à 0h00.28e journée : Olympique de Marseille - FC Nantes du 4 mars 2018Comportement de M. Waldemar Kita, Président du FC Nantes, à l'issue de la rencontre envers l'arbitreLa Commission le convoque pour la séance du jeudi 22 mars 2018.25e journée : AS Saint-Etienne - Olympique de Marseille du 9 février 2018Comportement des supporters de l'AS Saint-Etienne : usage d'engins pyrotechniquesRéunie le 15 février 2018, la Commission avait décidé de placer le dossier en instruction.Après audition des dirigeants de l'AS Saint-Etienne et lecture du rapport de l'instructeur, la Commission décide de sanctionner l'AS Saint-Etienne de :- un match à huis clos avec sursis des parties basses des tribunes Paret et Snella et de 40.000€ d'amendeDOMINO'S LIGUE 2Trois matchs de suspension fermeJeff Louis (Quevilly Rouen Métropole)Un match fermeGuillaume Heinry (Bourg en Bresse 01)Un match ferme suite à un troisième avertissement dans une période incluant 10 rencontres de compétition officielle (Domino's Ligue 2, Coupe de la Ligue, Coupe de France) ou par révocation du sursis. La sanction prend effet à partir du mardi 13 mars 2018 à 0h00.Danilson Da Cruz (Stade de Reims), Pierrick Valdivia (Nîmes Olympique), Edmond Akichi (Paris FC), Jordan Lefort (Quevilly Rouen Métropole), Loris Nery (Valenciennes FC)26e journée : GFC Ajaccio - Stade de Reims du 16 février 2018Exclusion de M. Dominique Luzi, médecin du GFC Ajaccio pour contestation et comportement envers l'arbitreTrois mois de suspension, de banc de touche, de vestiaire d'arbitres et de toutes fonctions officielles. La sanction prend effet le mardi 13 mars 2018 à 0h00.28e journée : Quevilly Rouen Métropole - Chamois Niortais FC du 2 mars 2018Comportement de M. Emmanuel Da Costa, entraineur de Quevilly Rouen Métropole après le coup de sifflet final envers le corps arbitralTrois matchs de suspension dont deux avec sursis, de banc de touche, de vestiaire d'arbitres et de toutes fonctions officielles. La sanction prend effet le mardi 13 mars 2018 à 0h00.28e journée : Quevilly Rouen Métropole - Chamois Niortais FC du 2 mars 2018Exclusion de M. William Louiron, entraineur adjoint de Quevilly Rouen Métropole pour contestation répétées auprès du corps arbitralDeux matchs de suspension, de banc de touche, de vestiaire d'arbitres et de toutes fonctions officielles. La sanction prend effet le mardi 13 mars 2018 à 0h00.28e journée : Nîmes Olympique - Paris FC du 3 mars 2018Exclusion de M. Fabien Mercadal, entraineur du Paris FC pour contestation répétées des décisions arbitralesDeux matchs de suspension avec sursis, de banc de touche, de vestiaire d'arbitres et de toutes fonctions officielles. La sanction prend effet le mardi 13 mars 2018 à 0h00.La prochaine réunion de la Commission de Discipline aura lieu le jeudi 15 mars à 18h00.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - L1 - Metz : Julian Palmieri suspendu trois matchs
  • N'en déplaise à Lepapy93 ( voir 1er commentaire ) , ce carton de Palmiéri , cet ancien Bastiai " qui en a " dit-il ( on ne sait pas quoi , des coups à revendre ? ) est largement mérité ! C'était juste un attentat

    Sinon les arbitres sont certainement criticables , mais il faudrait aussi que les joueurs se calment un peu et les respectent mieux , pour commencer ...

  • je l'avais bien dit qu'il payerait cher normal c'est un ancien bastiais qu'en a la com de discipline ce sont de vrais bouffons. l'arbitre a pourri le match OM /FCN c'est KITA qui morfle (il a du lui dire ces 4 vérités ) l(arbitre lui n'as rien. et le match TROYES /PSG faute+ hors jeu et but de Paris , contestation logique des joueurs et entraineurs de Troyes , la réponse de l'arbitre c'est carton rouge pour les 2 troyens .il ne faut pas réclamer contre les arbitres même si c'est justifié . maintenant au vu des sommes mises en jeu , menacer les de porter plaintes comme l'avait fait les bastiais et vous verrez qu'ils vont arrêtez de ce prendre pour des petits chefs sans beaucoup de psychologie (voir expulsion du nantais a la fin du match) il était content le flic et il serait temps de faire qq chose pour l'arbitrage

    Ces exemples renforcent l'idée de l'apport de le video.
    De plus , comme au rugby, seul le capitaine , aurait le droit de parler à l'arbitre.
    J'ai regardé le match de l'OM et le penalty qui était injustifié et la réaction des joueurs espagnols , suivie de celle des joueurs de l'OM et conclue par deux cartons jaunes pour l'OM ? Sans commentaires !