L1 : Mercadal, Laurey, Galtier, Der Zakarian... Les déclas qui claquent après les matchs de dimanche

L1 : Mercadal, Laurey, Galtier, Der Zakarian... Les déclas qui claquent après les matchs de dimanche©Media365

Rédaction , publié le dimanche 17 février 2019 à 18h30

Retrouvez les réactions après les matchs de dimanche après-midi soir comptant pour la 25eme journée de L1 : Lille - Montpellier (0-0), Caen - Strasbourg (0-0) et Bordeaux - Toulouse (2-1).

Fabien Mercadal (entraîneur de Caen) : Le plus partageur

On a échangé à la mi-temps. On partage intelligemment pour apporter le maximum aux joueurs. C'est notre vent de fraîcheur, celui qu'on n'a pas pu avoir au Mercato hivernal avec de nouveaux joueurs. Cela ne va pas se faire en trois minutes. Il y a du travail qui a été fait avant par un staff, on espère que ce travail va payer avec la plus-value de Rolland (Courbis).

Thierry Laurey (entraîneur de Strasbourg) : Le plus lucide

On avait bien commencé la rencontre, on avait la maîtrise du jeu et puis d'un seul coup, ça s'est arrêté. En deuxième période, on n'a pas été en danger, mais pour gagner un match, il faut être habile avec le ballon et force est de constater qu'on ne l'a pas été, que ce soit sur les centres, sur les corners, sur les coups francs... Bref, on n'a quasiment rien réussi.

Le plus relativiste : Christophe Galtier (entraîneur de Lille)

Je suis déçu pour mes garçons qui ont fait un match plein. On a essayé d'étouffer l'adversaire mais on n'a pas réussi à marquer. Face à un bloc-équipe très bas qui nous a laissé peu d'espaces, ça ne nous a pas souri. On se doutait que ça allait être un match difficile. Ce n'est pas un hasard s'ils prennent si peu de buts, perdent si peu de matches et s'ils sont en course pour l'Europe. Je suis déçu, mais je regarde aussi le classement. Il y a encore un écart conséquent avec ce concurrent direct pour les places européennes.

Christophe Galtier et Michel Der Zakarian avant Lille - Montpellier

Le plus bétonneur : Michel Der Zakarian (entraîneur de Montpellier)

On savait qu'on n'allait pas aller les chercher très haut. On voulait les attendre plus bas pour ne pas prendre de contres. Ils ont eu deux ou trois situations, mais dans l'ensemble, on a très bien manœuvré défensivement. Je suis très content de l'attitude de l'équipe, qui a gardé cette organisation défensive. (...) On arrête la spirale de Lille et je suis très content de ce que les joueurs ont produit.

Le plus admiratif : Eric Bédouet (entraîneur de Bordeaux)

Jimmy Briand a été fantastique dans ses déplacements, le jeu sans ballon, sa défense énergétique, l'accompagnement des jeunes. Il encourage, il montre l'exemple.

Le plus frustré : Alain Casanova (entraîneur de Toulouse)

Il y a énormément de frustration. Le derby était très important pour les supporters, pour nous au niveau des points. On fait une très mauvaise entame, on se met en difficulté en se tirant pratiquement une balle dans le pied très rapidement. (...) Dans notre situation, il faut provoquer la réussite, la chance, car cela se joue sur des petits détails. On a eu les occasions pour égaliser, pour gagner, mais ça ne sourit pas. Il faut forcer les choses et travailler encore plus.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.