L1 : Mbappé, Mbemba, Bayo... Les tops et les flops de la 3eme journée

L1 : Mbappé, Mbemba, Bayo... Les tops et les flops de la 3eme journée©Panoramic, Media365

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le lundi 22 août 2022 à 13h50

Retrouvez nos tops et nos flops après la 3eme journée de Ligue 1 marquée notamment par le carton du PSG à Lille (7-1) et le triplé de Kylian Mbappé.


Les Tops

Kylian Mbappé (PSG)

Présent dans les flops la semaine passée , Kylian Mbappé retrouve le sourire en ce début de semaine grâce à son éclatante performance à Lille où le PSG l'a très largement emporté (7-1) . Auteur d'un but après seulement 9 secondes de jeu, se rapprochant du record de Michel Rio établi en 1992 (8''), l'attaquant a inscrit un triplé et régalé au côté de Neymar, auteur d'un nouveau doublé et meilleur buteur de Ligue 1 avec 5 réalisations, et Lionel Messi (un but). Tous les Parisiens auraient même pu figurer dans cette rubrique tant ils ont rayonné dans le Nord.

Chancel Mbemba (OM)

Accroché à Brest le week-end précédent, l'Olympique de Marseille a renoué avec le succès en allant arracher la victoire contre le FC Nantes (2-1) en infériorité numérique. Recruté cet été, Chancel Mbemba s'est mis en évidence en se montrant le meilleur défenseur central au côté de Samuel Gigot, expulsé, et Leonardo Balerdi, en difficulté. Le néo-Marseillais a contre-carré les contre-attaques des Canaris et s'est même permis le luxe de marquer en ouvrant le score à la 70eme minute, signant-là son premier but sous ses nouvelles couleurs.

Seko Fofana (Lens)

Annoncé sur les tablettes du PSG cet été, Seko Fofana est toujours à Lens et le RCL s'en félicite. Le club artésien bénéficie encore des précieux services du milieu défensif et de son capitaine qui a brillé à Monaco où les hommes de Franck Haise se sont imposés largement (4-1). Impérial à la récupération et adroit dans les passes, l'Ivoirien a inscrit un penalty à la 55eme minute et décalé Wesley Saïd sur le dernier but lensois.

Les Flops

Des expulsions en pagaille

Ce 3eme épisode du championnat de France a vu les arbitres sortir le carton rouge de leur poche à 11 reprises ! La rencontre Montpellier-Auxerre a notamment été émaillée par quatre expulsions à elle seule. 11 rouges, c'est un triste record sur les trente dernières années, depuis la saison 1991-92, première saison analysée par Opta avec des données complètes. Le précédent record sur cette période remontait à la 35e journée de la saison 2020-2021, avec 10 expulsions, dont cinq lors du seul Monaco-Lyon.

Mohamed Bayo (Lille)

Attendu à la pointe de l'attaque, l'un des transfuges estivaux de Lille n'a pas brillé contre le Paris-SG. Et pour cause, il n'était pas là. Recruté pour 14 millions d'euros en provenance de Clermont, Mohamed Bayo n'a trouvé rien de mieux à faire la veille du choc que de passer une partie de sa soirée dans un établissement nocturne du centre-ville de la cité nordiste... Aperçu en discothèque, Bayo a été sanctionné et écarté pour le match face aux stars parisiennes. Sa présence n'aurait peut-être rien changé mais celui qui avait été condamné en avril dernier pour conduite en état d'ivresse a encore des progrès à faire dans la gestion de sa carrière. L'attaquant qui a rendu furieux ses dirigeants pourrait également être sanctionné financièrement.

Flavius Daniliuc (Nice)

Ça ne va pas fort pour l'OGC Nice. 16eme du classement, le club azuréen est toujours en quête d'un premier succès cette saison en 4 matchs officiels. Accroché par Toulouse et Strasbourg (1-1) puis dominé en barrages aller de la C4 par le Maccabi Tel Aviv (0-1), Nice est tombé à Clermont où c'était opération courants d'air sur le flanc droit de la défense. Flavius Daniliuc a vécu un véritable cauchemar, surtout en première période face à Borges, Allevinah et Cham qui se sont régalés en passant systématiquement sur le côté de l'Autrichien.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.