L1 - Lyon / Jean-Michel Aulas : " Profondément marqué par toutes les attaques dont j'ai été victime "

L1 - Lyon / Jean-Michel Aulas : " Profondément marqué par toutes les attaques dont j'ai été victime "©Media365
A lire aussi

Lucile Alard, publié le lundi 14 novembre 2016 à 09h17

Le président de l'Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas, est revenu dans le journal Le Progrès sur les coulisses de l'élection à la LFP. Entre négociation et vote, la journée a été très longue.

Après plus d'un mois de crise et une première élection avortée le 5 octobre dernier, la Ligue de Football Professionnelle (LFP) s'est enfin trouvé un Conseil d'administration et une nouvelle présidente. Mais la journée du 11 novembre a été particulièrement longue et riche en rebondissements. Raymond Domenech qui pensait s'être assuré de son élection à la tête de l'instance est déjà revenu sur cette assemblée générale pour le Huffington Post. Dans les colonnes du journal local Le Progrès, c'est Jean-Michel Aulas, le président de Lyon, qui a évoqué les coulisses de cette élection.
Aulas d'accord avec Le Graët
Le boss lyonnais a conservé sa place au Conseil d'Administration de la LFP. Mais cela n'a pas été de tout repos si l'on en croit ses dires, et il a attiré une partie des tensions et du ressentiment de certains des présents. « Je suis profondément marqué par toutes les attaques dont j'ai été la victime. Je crois que je peux toujours apporter mon expérience, mon relationnel, et ma disponibilité, » explique-t-il dans les colonnes du quotidien régional. Malgré tout, « JMA » a réussi à garder la main. Au point qu'il était « d'accord » avec Noël Le Graët pour proposer la candidature de Nathalie Boy de la Tour, finalement élue au bout du suspense.
Des concessions effectuées
Avant même le choix d'un nouveau président, le conflit entre les dirigeants du foot français s'est cristallisé sur la répartition des droits télé. Les négociations ont duré « huit heures » souligne Jean-Michel Aulas. Et de détailler les accords passés entre les plus gros et les plus petits clubs : « Les grands clubs ont accepté qu'une provision de l'ordre de 8M€ soit versée aux douze derniers du championnat en mai prochain et ont renoncé aux 20 M€ dévolus aux clubs européens ». L'écart entre les différentes équipes de Ligue 1 se réduira donc. L'influence de Jean-Michel Aulas, elle, n'est apparemment pas près de disparaitre.

 
67 commentaires - L1 - Lyon / Jean-Michel Aulas : " Profondément marqué par toutes les attaques dont j'ai été victime "
  • Monsieur Aulas est-il un nouveau docteur Jekyl et Mister Hyde ou un malade ? à moins qu'il ai la mémoire d'un poisson rouge ?

  • toujours l'argent c'est très navrant car les petits clubs aimeraient bien vivre autrement et récolter un peu plus ...Cela ne nous amuse plus et l'intérêt pour le foot est maintenant aléatoire à cause de tous ces problèmes qui nous fatiguent de plus en plus !!!!

  • Quel panier de crabes ce foot professionnel !! Il ne faudrait quand même pas que Mr Aulas s'étonne d'être attaqué dans son propre milieu dans la mesure où il ne se gêne pas pour torpiller ses collègues quand cela lui chante.

  • Allons, un peu de retenu messieurs (et dames) du forum.
    Relativisons!!
    Monsieur, a presque 70 ans (respect), fortuné, en place politiquement, encore "vert" (sans jeu de mot!!)pour son âge, apparemment en bonne santé, et adore faire ses karaokés auprès des médias.
    Laissons le tranquille.
    Que serait sans lui notre L1 ? triste à pleurer!!
    A choisir, je préfère voir sa gueule plutôt que celles de certains politiques !!!!!!
    Au moins lui, il me fait rire, et m'amuse!!
    Preuve en est, je ne manque aucun de ses commentaires!! Et attend avec impatience les suivants!!
    Un Julien Casart puissance 10 en fait!!
    A+

    Merci droopy,
    enfin une personne intelligente sur ces forums tristes à mourir en lisant ces commentaires à la con, de personnes qui croient détenir le monopole de la parole sans connaitre les gens qu'ils critiquent. Ou trop jeunes pour savoir de quoi ils parlent , ou supporters d'un autre club et jaloux de la réussite de Lyon.Je suis certaine de ne pas me tromper sur ce genre de personne, il suffit d'analyser leurs commentaires pour savoir à qui l'ont a à faire .

    Mr AULAS a repris à l'époque un club de deuxième division et a reçu depuis cette période un certains nombre de titres que aucune autre équipe ne pourrait se vanter . Belle la période des verts avec une caisse noire, belle la période om avec tapis qui achète les matchs, belle la période psg avec le quatar ,qui sera champion d’Europe le jour ou ..... mais cela n'

  • C est beau le sport dirigeants,comme la politique

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]