L1 - LFP : Des droits TV qui se vendent mieux en Afrique

L1 - LFP : Des droits TV qui se vendent mieux en Afrique©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le lundi 05 février 2018 à 12h45

La LFP a signé lundi un nouveau contrat pour la diffusion de ses droits en Afrique subsaharienne. L'accord, portant sur la période 2018-2024, est amplement supérieur au précédent selon L'Equipe.

La Ligue 1 est de plus en plus attractive en dehors de nos frontières. C'est ce que semble en tout cas démontrer l'accord signé lundi entre d'un côté la Ligue de football professionnel et la chaîne beIN Sports, et de l'autre les opérateurs Canal + et Kwesé, pour la diffusion du Championnat de France en Afrique subsaharienne. Ces deux groupes, le premier en langue française, le deuxième en langue anglaise et portugaise, ont acquis auprès de beIN Sports (en charge de la distribution exclusives des droits audiovisuels de la Ligue à l'international) les droits de la Ligue 1, de la Ligue 2 et de la Coupe de la Ligue pour six saisons, entre 2018 et 2024. Le tout « sur l'ensemble des territoires d'Afrique subsaharienne ».

Quillot : "Ce premier résultat confirme l'attractivité grandissante de la Ligue 1"Si le montant de l'accord n'a pas été communiqué, L'Equipe affirme que celui-ci devrait rapporter 33 millions d'euros par an contre 13 millions d'euros actuellement, soit une augmentation de 153 %. « Ce premier résultat nous encourage à poursuivre la stratégie de vente définie et confirme l'attractivité grandissante de la Ligue 1 Conforama grâce aux investissements des clubs pour recruter de nouvelles stars, former de nouveaux talents et se doter d'infrastructures modernes », s'est félicité Didier Quillot, directeur général de la LFP, faisant évidemment référence aux investissements du PSG l'été dernier et à l'arrivée de Neymar dans la capitale. Le prochain dossier pourrait concerner l'Amérique du Nord et l'Amérique du Sud. Le quotidien précise en effet que la LFP et beIN négocient actuellement avec TV Globo. Une bonne nouvelle pour les finances du football professionnel français.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.