L1 : Les déclas qui claquent après les matchs de samedi soir

L1 : Les déclas qui claquent après les matchs de samedi soir©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le samedi 17 août 2019 à 23h30

Retrouvez les principales réactions après les matchs de samedi soir comptant pour la 2eme journée de Ligue 1. Au programme, beaucoup de critiques envers les arbitres...


Vincent Hognon (entraîneur de Metz)

« On a bien débuté le match, c'est ce que je voulais. On a tout de suite été performant et dangereux quand on avait le ballon. On est récompensé car on a fait des bonnes choses et des efforts. Il n'y a pas de secret. Ce n'est que l'histoire d'un match, on sait qu'il y aura des moments difficiles, mais on prend les points. »

Leonardo Jardim (entraîneur de Monaco)

« C'est difficile d'analyser ce match avec un but encaissé sur un penalty au bout de dix minutes qui pose beaucoup de questions. Ensuite nous nous retrouvons à dix. Nous sommes doublement pénalisés et après c'est plus difficile. Le point positif c'est que personne ne s'est blessé, on va pouvoir continuer à travailler. »

Lukas Elsner (entraîneur d'Amiens)

« J'avais un réel espoir qu'on pouvait faire quelque chose. Notre entame de match l'a confirmé et c'est vraiment une satisfaction d'avoir su saisir cette opportunité. Ce match pose une bonne base pour la suite. On lance vraiment notre saison. »

Christophe Galtier (entraîneur de Lille)

« Il y a deux décisions très litigieuses. La balle en profondeur pour Osimhen qui a les pieds sur la ligne médiane, et le carton rouge pour Soumaré, qui a des incidences très importantes. M.Abed a décidé de ne pas se déplacer, de suivre l'avis de son collègue. Mais quand c'est une décision aussi importante, par respect, on se déplace et on juge. »

Bernard Blaquart (entraîneur de Nîmes)

« Comme après Paris, je ne suis ni rassuré, ni inquiet après cette défaite. Ce n'est jamais bon de démarrer une saison comme cela par deux revers, mais on ne peut pas nous juger sur ces deux premiers matchs. Aujourd'hui, c'est l'arbitre qui fait le score... »

Patrick Vieira (entraîneur de Nice)

« Après l'expulsion de Racine Coly, il a fallu montrer du caractère et de la solidarité dans ce match. On repart de Nîmes avec les trois points et c'est très bien. On a été récompensé de notre travail. Mon groupe a été exceptionnel. On a montré du jeu, il y a eu de la qualité. Et cette attitude de solidarité m'a plu. »

Paulo Sousa (entraîneur de Bordeaux)

« J'ai beaucoup aimé notre attitude, notre implication individuelle et collective. Ça me donne plus de motivation que jamais pour continuer avec ces joueurs. On a tout essayé pour gagner ce match. Cette attitude, c'est ce que je veux voir dans mon équipe. Ce soir, c'est deux points de perdus car je pense que nous étions supérieurs. »

Michel Der Zakarian (entraineur de Montpellier)

« On avait la capacité physique en première mi-temps de presser très haut, de les enquiquiner. On aurait pu leur faire encore plus mal. En deuxième mi-temps, on pensait qu'on avait encore les jambes pour aller les presser, on aurait dû descendre beaucoup plus bas et les laisser venir. C'est un peu ma faute, j'ai été trop gourmand. »

Alain Casanova (entraîneur de Toulouse)

« Notre première mi-temps est faible par rapport à ce que l'on voulait faire, on a été trop attentiste. C'est aussi de ma faute car on aurait dû aller les chercher beaucoup plus vite et de manière trop intense. On est revenu avec de meilleures intentions en deuxième mi-temps. »

Stéphane Jobard (entraîneur de Dijon)

« Zéro point en deux matchs, c'est compliqué. Cependant, j'ai des motifs de satisfaction sur les deux productions. On paie cher nos erreurs. Il va falloir rectifier le tir, et rapidement. Les joueurs sont touchés par les efforts non récompensés. Mais je suis plein d'espoir. Il y a des signes annonciateurs de meilleurs jours. »
Sources : AFP, sites officiels des clubs, beIN

Vos réactions doivent respecter nos CGU.