L1 : Le Graët plaide pour plus de dialogue

L1 : Le Graët plaide pour plus de dialogue©Media365

David HERNANDEZ, publié le dimanche 13 octobre 2019 à 12h22

Le président de la FFF Noël Le Graët a répondu à différents sujets, dans une interview donnée au JDD. Il en a notamment profité pour plaider pour plus de dialogue, avec les supporters.

Prolongation de Didier Deschamps, préparation des élections pour la présidence de la FFF en 2020 ou encore dispositif renforcé pour France - Turquie, Noël Le Graët est un homme occupé ces derniers jours. Lancé dans une sorte de campagne médiatique, le président de la Fédé n'en oublie pas la Ligue 1, qui fait relâche le temps de la trêve internationale. L'ancien boss de l'En Avant Guingamp a profité de son interview accordée au Journal du Dimanche pour évoquer la situation compliquée entre les supporters, la Ligue et le gouvernement. Le Graët regrette très clairement que les interdictions de déplacements soient désormais devenues monnaie courante dans le championnat de France. « Voir des tribunes à moitié vides, ça m'agace. Je comprends certaines interdictions mais tous les matches ne sont pas aussi risqués qu'indiqué. On va vers la facilité : punir, punir, punir. »



A l'image de Roxana Maracineanu, ministre des Sports, le patron de la FFF, qui a provoqué un tollé avec sa sortie médiatique sur l'homophobie, prône l'ouverture au dialogue entre toutes les parties pour mettre fin à ces interdictions. « Discuter avec eux (les ultras), c'est toujours sympathique. Mais 300 personnes en déplacement, c'est parfois plus compliqué, a encore estimé le Breton. S'il y a des bagarres, comment voulez-vous que le ministère de l'Intérieur n'ait pas raison ? » Aux paroles, Noël Le Graët a décidé d'y ajouter les actes puisqu'il a confirmé qu'une rencontre avec Christophe Castaner est programmée d'ici quinze jours, avec l'espoir de faire bouger les choses.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.