L1 (J8) : Marseille s'impose à Lorient et se rapproche du podium

L1 (J8) : Marseille s'impose à Lorient et se rapproche du podium©Panoramic, Media365
A lire aussi

Jérémie Baron, publié le samedi 24 octobre 2020 à 18h55

En déplacement à Lorient, Marseille a fait oublier sa mésaventure européenne grâce à un deuxième succès consécutif en championnat (0-1), qui permet au club phocéen de revenir à hauteur de Rennes, au pied du podium.

La grimace sur la scène européenne mais le sourire sur le sol hexagonal : l'OM s'est consolé de sa défaite en Grèce ce mercredi (1-0 contre l'Olympiacos) en s'imposant au Moustoir face au promu lorientais pour signer un deuxième succès consécutif en championnat et revenir à hauteur du troisième Rennes. C'est le défenseur central prêté par Dortmund, Leonardo Balerdi, qui a inscrit le seul but de la rencontre.

Nardi plombe les Merlus

Entre deux formations victorieuses une semaine plus tôt, la forme du moment était ascendante et, sous le déluge morbihanais, le match a été disputé à l'image d'un premier acte assez fermé durant lequel la bataille au milieu de terrain a fait rage. Marseille, qui a largement plus touché le cuir que son hôte (avec des pics à plus de 70% de possession en fin de première période) et a globalement maîtrisé son sujet, a néanmoins eu du mal à trouver la faille dans le jeu et l'a finalement fait sur coup de pied arrêté. Le club phocéen a profité d'un Paul Nardi peu inspiré qui pensait laisser sortir un coup-franc de Florian Thauvin alors que Leonardo Balerdi traînait au second poteau (54eme). Déjà dangereux en première période, là-aussi de la tête (7eme), l'Argentin, titularisé pour la deuxième fois de la saison, a fait son match derrière et marqué des points.

Le tournant Boisgard

Si le danger est venu du défenseur, c'est aussi parce que Darío Benedetto, qui court encore après son premier but cette saison, a une nouvelle fois été en-dedans. Question avant-centre en crise, on peut aussi citer Adrien Grbic, sur le banc et entré en deuxième période pour le quatrième match de suite, sans succès. Côté lorientais, ce sont Yoane Wissa (64eme) mais surtout Quentin Boisgard qui se sont montrés entreprenants, ce dernier caressant le montant de Steve Mandanda (51eme) juste avant l'ouverture du score, ce qui aurait certainement changé beaucoup de chose ce samedi. Au lieu de ça, le FCL n'arrive toujours pas à enchaîner une deuxième performance. Avec déjà ce cinquième revers, les Merlus (qui resteront 17emes dimanche soir) peuvent regarder dans le rétroviseur avec inquiétude.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.