L1 (J22) : Les déclas qui claquent après les matchs de samedi soir

L1 (J22) : Les déclas qui claquent après les matchs de samedi soir©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le samedi 20 janvier 2018 à 23h23

Retrouvez les principales déclarations des entraîneurs après les matchs de samedi soir comptant pour la 22eme journée de Ligue 1.

Le plus gore : Michel Der Zakarian (entraîneur de Montpellier)On a gagné avec les tripes. C'est la première fois que l'on gagne au bout du bout du match. On aurait pu le tuer avant, on pouvait le perdre aussi, sur les deux occasions en seconde période de Sanogo et Delort. Pour notre part, on a persévéré, on n'a pas lâché. C'est tout le mérite de l'équipe d'aller chercher une victoire dans les arrêts de jeu. Ce n'était pas un match facile.Le plus responsable : Pascal Dupraz (entraîneur de Toulouse) La responsabilité des mauvais résultats, c'est toujours le coach. J'assume. Maintenant, il y a des faits que je ne peux maîtriser. Les joueurs sont énervés, je leur ai demandé de ne pas s'exprimer devant la presse ce soir. Le fait qu'ils soient énervés, c'est aussi le signe qu'ils sont concernés. Il y a une très, très bonne ambiance de travail favorisé par la quiétude qui existe au club. J'ai une belle histoire avec le TFC, je n'aimerais pas qu'elle soit ternie. Je ne me sens pas menacé, mais responsable.Le plus sur la défensive : Sabri Lamouchi (entraîneur de Rennes) Je n'ai pas trouvé ce match pénible, ni la victoire poussive. J'ai aimé voir mes joueurs aller chercher cette victoire. On ne peut pas crier au scandale si mon équipe a gagné face à une belle équipe d'Angers qui restera en L1 la saison prochaine. C'est la deuxième victoire consécutive après avoir disputé 5 matchs en 15 jours. Pour moi, c'est une vraie performance collective. Vous ne pouvez pas vous imaginer à quel point je suis fier de ce match et de cette victoire. Stéphane Moulin (entraîneur d'Angers).Le plus hors de lui : Stéphane Moulin (entraîneur d'Angers)Je suis très en colère. Ce soir (samedi), on a fait ce qu'il fallait mais toutes les décisions sont allées contre nous... Le penalty, le rouge... On veut être arbitré comme les autres. On devrait avoir sept pts de plus sans les erreurs d'arbitrage.Le plus jardinier : Thierry Laurey (entraîneur de Strasbourg)J'ai déjà joué sur des terrains beaucoup plus délicats que ça. C'était acceptable et ça n'a pas influé sur le spectacle. On n'a pas le terrain avec le toit, nous faisons donc avec nos moyens. Quand j'étais joueur, j'aimais bien jouer sur ce genre de terrain.Le plus mitigé : Olivier Dall'Oglio (entraîneur de Dijon)En Ligue 1, tu n'as pas le droit d'être timide et timoré. La réaction des garçons me donne de grands espoirs. Ils ont montré des aptitudes que je veux revoir. Après, je n'ai pas dit que j'étais content du résultat.Le plus solidaire : Jean-Louis Garcia (entraîneur de Troyes)Cela montre que mon groupe a beaucoup de ressources mentales. Je ne vais pas juger l'état d'esprit des Lillois, mais on sait que l'on ne peut pas se départir d'un état d'esprit irréprochable. C'est notre marque de fabrique la solidarité. Certains joueurs ont fini carbonisés, mais c'est un plaisir de se battre les uns pour les autres et c'est un ingrédient indispensable pour le maintien.Le plus énervé : Christophe Galtier (entraîneur de Lille)Ce n'est pas une déception, c'est une grosse colère. On était dans une confrontation directe et dans ce genre de match, c'est l'équipe qui en veut le plus qui l'emporte. Ce soir, Troyes en voulait plus que nous. Je suis en colère car les joueurs n'ont pas tous joué le même match.Le plus rassuré : Christophe Pélisser (entraîneur d'Amiens) Ce soir, on fait sans doute notre meilleur match de la saison. On sait qu'il faudra ferraille, mais on a montré à tous les autres que l'on sera là.Le plus marqué : Antoine Kombouaré (entraîneur de Guingamp)Quand on n'est pas prêt à aller au combat, c'est très compliqué. Cela n'est pas la répétition des matchs si on s'est fait marcher dessus. Ça fait 3-1 pour Amiens. Ça aurait pu faire plus. On a raté notre seconde mi temps. Amiens, c'était sept défaites consécutives. Ils avaient faim. Nous, nous sommes venus tranquilles. On s'est fait gifler.Sources : AFP, RTL, site officiel des clubs

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
4 commentaires - L1 (J22) : Les déclas qui claquent après les matchs de samedi soir
  • les déclas de la conf de la rédac des têtes à claques ?

  • Que dire des déclarations de Dupraz ?? Il est mauvais comme tout !!26 matches,26 changement de joueurs !!! ça serait presque risible,mais ça ne l'est pas ! Que Sadran réagisse une bonne fois pour toute !!nous allons droit en ligue 2 !!Dupraz se croit encore en avant saison ! Ce ne sont pas des matches de préparation ! Ou alors,il se réserve pour les 10 derniers matches ! Lafont n'est pas bon,il faut changer le gardien !

  • BIELSA avait bon dos,il est parti mais les "chèvres" sont toujours là et supporter une telle équipe tourne à la dérision!!!.

  • On n'a pas encore entendu Donatello !!!!!!!!!

    il parait que vous etes son porte parole

    Sined-68, il ne faut pas vouvoyer les cons, donc merci de tutoyer FIL1