L1 (J20) : Les déclas qui claquent après les matchs de samedi soir

L1 (J20) : Les déclas qui claquent après les matchs de samedi soir©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le samedi 13 janvier 2018 à 23h36

Retrouvez les principales déclarations des entraîneurs après les matchs de samedi soir comptant pour la 20eme journée de Ligue 1.

Le plus gagne-petit : Michel Der Zakarian (entraîneur de Montpellier)On a toujours répondu présent devant les grosses cylindrées. J'aimerais que l'on soit capable de garder ce niveau, cette exigence et cette envie d'être meilleur face aux équipes de notre niveau. C'est le but de la phase retour.Le plus inoffensif : Leonardo Jardim (entraîneur de Monaco)Un match nul n'est pas un bon résultat. On était venu pour prendre les trois points. Dans ce match, on a bien respecté l'organisation défensive. On a été bon dans la construction. Sur le plan offensif, on n'a pas pris les bonnes décisions, on a manqué de précision dans les gestes techniques.Le plus pointilleux : Lucien Favre (entraîneur de Nice)Il faut faire des petits progrès. On est une équipe très jeune. Cela évolue palier par palier. Très, très, très doucement. Il faut faire des progrès offensifs, dans les décalages, les passes, la vitesse de jeu, et défensif, sur la concentration, les replis défensifs, etc.Le plus serein : Christophe Pélissier (entraîneur d'Amiens)A l'aune de la phase retour, on est à la lutte pour le maintien avec beaucoup de monde alors qu'en début de championnat on nous voyait déjà redescendre. J'ai vu une base solide sur nos deux derniers matches. N'ayez pas peur on ne va rien lâcher jusqu'à la fin.Le plus dépité : Jean-Louis Garcia (entraîneur de Troyes)C'est une très mauvaise soirée. Nous avions très bien débuté le match. Il y a eu plusieurs tournants dans les vingt premières minutes : l'occasion de Darbion, le penalty. Nous perdons également Christophe Hérelle en tout début de rencontre...Le plus soulagé : Jocelyn Gourvennec (entraîneur de Bordeaux)La victoire est bienvenue. C'était important après la défaite en Coupe de France de bien redémarrer le championnat. On n'a pas tout bien fait mais on a joué avec notre tête. C'est une belle victoire car Troyes est une équipe de qualité, très bien organisée.Le plus agacé : Patrice Garande (entraîneur de Caen)Il nous a manqué beaucoup trop de choses. On a fait vingt, vingt-cinq minutes assez bonnes. Après, c'était insuffisant dans tous les domaines. On n'avançait plus. On avait beaucoup trop de déchet technique. On n'a pas fait ce que l'on voulait faire.Le plus pragmatique : Christophe Galtier (entraîneur de Lille)Bien évidemment, je suis content. D'abord pour les joueurs qui ont fourni beaucoup d'efforts dans ce match. On est là pour gagner des matchs, pas pour faire plaisir aux gens. Gagner, c'est important. Gagner le premier match dans une semaine à trois matchs, l'est encore plus.Le plus frustré : Olivier Dall'Oglio (entraîneur de Dijon)On aurait pu mettre un second but et avec un second but, le match n'était plus le même. Par contre, à partir de la 60eme, on a énormément subi et à force de subir on a craqué. Normalement c'est l'équipe adverse qui devrait être anesthésiée après avoir encaissé le premier but...Le plus encourageant : Frédéric Hantz (entraîneur de Metz)Ce que l'on a fait en première mi-temps a payé en fin de match. On a couru le score durant tout le match et on a eu un creux au milieu de la deuxième mi-temps. On aurait mérité de gagner, mais on se contente de ce point.Sources : AFP, sites officiels des clubs

 
0 commentaire - L1 (J20) : Les déclas qui claquent après les matchs de samedi soir
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]