L1 (J2) : Marseille s'impose à Brest et débute idéalement sa saison

L1 (J2) : Marseille s'impose à Brest et débute idéalement sa saison©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le dimanche 30 août 2020 à 23h05

A Brest, l'Olympique de Marseille s'est imposé ce dimanche soir (2-3), grâce à un but de Thauvin et un doublé de Caleta-Car. Avec ce premier succès de la saison pour leur premier match, les joueurs de Villas-Boas lancent idéalement leur saison.

L'attente a été longue, mais elle en valait la peine. Après avoir vu son match de la 1re journée face à Saint-Etienne reporté à cause de cas positifs à la Covid-19 au sein de son effectif, l'Olympique de Marseille a donc réellement lancé sa saison ce dimanche, à Brest. Et les Phocéens ont su faire ce qu'il fallait pour démarrer du bon pied puisqu'ils se sont imposés - non sans mal, il est vrai - sur le terrain des Finistériens (2-3). L'OM occupe une anecdotique 10e place alors que le SB29, suite à ce deuxième revers de rang, est au fond de la classe (20e).

Premier but depuis mai 2019 pour Thauvin

Les Marseillais disputaient donc là leur premier match officiel depuis début mars. Sans Dimitri Payet, encore en quatorzaine après un contrôle positif à la Covid-19. Mais avec Florian Thauvin, qui sort d'une saison 2019-20 quasiment blanche en raison d'une blessure à une cheville. L'international français n'est plus perturbé par ces pépins physiques, et il a pris un malin plaisir à le prouver à Francis-Le Blé. Tout d'abord en débloquant le tableau d'affichage d'une frappe enroulée du gauche (0-1, 20e), inscrivant là son premier but depuis mai 2019. Ensuite en multipliant les appels sur son aile droite et les transmissions millimétrées.

Caleta-Car, héros inattendu

C'est d'ailleurs sur deux coups francs parfaitement distillés par l'ancien Bastiais que l'autre héros du soir, Duje Caleta-Car, s'est illustré, d'une reprise du pied (0-2, 27e) puis d'une déviation de la tête (1-3, 80e). Entre-temps, les locaux s'étaient relancés par l'intermédiaire de Romain Faivre (1-2, 45e+1). Surtout, les hommes d'Olivier Dall'Oglio ont copieusement dominé la seconde période, lors de laquelle les Olympiens ont semblé accuser le coup. Sauf que Gaëtan Charbonnier a raté la cible dans une position pourtant très favorable (66e) et que son but, mérité, s'est finalement avéré trop tardif (2-3, 89e). Dans la douleur, les Ciel et Blanc décrochent leurs premiers points de la saison. Au contraire des Bretons qui, malgré une prestation bien lus convaincante qu'à Nîmes la semaine dernière (4-0), restent bredouilles.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.