L1 (J2) : Les déclas qui claquent après les matchs de samedi soir

L1 (J2) : Les déclas qui claquent après les matchs de samedi soir©Media365

Rédaction , publié le samedi 18 août 2018 à 23h55

Retrouvez les principales réactions des entraîneurs après les matchs de ce samedi soir comptant pour la 2eme journée de Ligue 1.

Le plus de manquements : Patrick Vieira (entraîneur de Nice)


On a manqué de concentration en première période, on perdait trop de ballons, on a été trop facile, on a manqué de rigueur. Il nous manque ce côté efficacité, on doit encore franchir ce cap. C'était important de réagir, c'est une bonne récompense pour les joueurs qui ont fait beaucoup d'efforts.

Le plus pragmatique : Olivier Dall'Oglio (entraîneur de Dijon)


Six points en deux matches, c'est un excellent début de saison. Il faut savoir prendre les points quand ils se présentent. J'avais demandé à mon équipe d'être active très vite, et on a marqué très vite. Nous avons eu un bon nombre d'occasions, et Nantes n'a pas vraiment réussi à nous mettre en danger.

Le moins content : Miguel Cardoso (entraîneur de Nantes)


Nous ne pouvons pas être contents de ce résultat. Nous avons plutôt contrôlé la première mi-temps, beaucoup moins la seconde. Mais face à une équipe de Dijon qui est quasiment la même que la saison dernière, c'était difficile. Nous n'avons quasiment pas eu d'occasions et nous n'avons pas cadré un seul tir.

Le plus courageux : Sabri Lamouchi (entraîneur de Rennes)


On remercie l'intégralité du groupe pour l'attitude le comportement abnégation. Ils ont été courageux, ils ont dépensé beaucoup d'énergie, ils y ont cru. On n'a pas joué pour le nul, on est allé chercher cette victoire. Elle est méritée et que ce soit Ismaïla Sarr aussi. On aurait mérité d'ouvrir le score plus tôt en première période.

Le plus nostalgique : Stéphane Moulin (entraîneur d'Angers)


On ne va pas revenir sur la semaine dernière mais quand vous menez 3-1 à dix minutes de la fin, aujourd'hui on prend la mesure de ce qu'on a raté samedi dernier. Les joueurs ont joué crânement leur chance tout au long de la partie. J'ai le sentiment que la déception était partie, c'est plutôt bien mais maintenant, on a eu aussi beaucoup de manques à l'intérieur de ce match. On savait que la saison serait difficile comme toutes les autres et je pense qu'elle le sera.

Le plus optimiste : Fabien Mercadal (entraîneur de Caen)


Paul (Baysse) est le garçon que l'on recherchait derrière, sur le plan du jeu, mental, au niveau du leadership. Il y a eu une progression collective par rapport au match de Paris, plus d'alternance dans le jeu, de combinaisons, avec plus d'occasions.

Le plus patient : Leonardo Jardim (entraîneur de Monaco)


Lille a été meilleur, parfois ça a été nous. Le penalty aurait pu faire basculer le match. Ensuite, le 0-0 était logique. L'équipe a raté beaucoup de passes, de gestes techniques. Elle a besoin de temps, d'expérience pour progresser et maîtriser mieux un match.

Le plus offensif : Christophe Galtier (entraîneur de Lille)


C'est un bon point parce qu'on a fait un bon match. L'équipe a montré l'envie de jouer et d'attaquer. Au fur et à mesure que le match avançait, je pensais qu'on allait marquer. J'ai trouvé que notre équipe a été intéressante. On a eu la mainmise dans le jeu en première mi-temps. On n'a pas laissé beaucoup d'espaces à cette équipe.

Le plus alarmiste : Christophe Pelissier (entraîneur d'Amiens)


Je pense qu'on manque de qualité sur le plan offensif, j'espère que mes dirigeants vont entendre ça parce qu'aujourd'hui, je n'ai pas de solutions, presque tous les attaquants étaient sur le terrain au coup d'envoi. Quand on ne fait pas la préparation avec tous ses joueurs, c'est compliqué d'être cohérent (...) On est déjà en danger, il ne faut pas se faire d'illusions.

Le plus complémentaire : Michel Der Zakarian (entraîneur de Montpellier)


Dans l'ensemble, on a bien défendu collectivement même si on aurait pu mieux utiliser les ballons. J'ai bien aimé la complémentarité de mes trois attaquants devant, ils se sont bien déplacés et on a bien joué les transitions. Ce soir, on a été beaucoup plus compact.
Sources : AFP, Canal Plus, le 11amiénois

Vos réactions doivent respecter nos CGU.