L1 (J17) : Les déclas qui claquent après les matchs de samedi soir

L1 (J17) : Les déclas qui claquent après les matchs de samedi soir©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le samedi 09 décembre 2017 à 23h50

L'hommage de Jardim à Carrillo, la colère froide de Lamouchi, la soulagement de Kombouaré... Retrouvez les déclas qui claquent après les matchs de samedi soir comptant pour la 17eme journée de Ligue 1.

Le plus euphorique : Leonardo Jardim (entraîneur de Monaco) C'est une soirée avec un gros match, beaucoup d'émotion et de buts. Une belle remontée et un bon état d'esprit. C'est une victoire méritée. Je suis très content pour la victoire et pour Carrillo. C'est un mec exceptionnel qui travaille beaucoup, avec une belle rage. Le plus frustré : Jean-Louis Garcia (entraîneur de Troyes) On est passé à côté d'un gros coup. Ça fait deux fois contre les gros (ndlr avec le PSG). C'est rageant et frustrant par rapport au scénario. C'est dommage d'avoir fait preuve de naïveté. On a manqué de bouteille, de vécu, de maturité. Un peu de vice et de malice, appelez ça comme vous voulez. Le plus partagé : Stéphane Moulin (entraîneur d'Angers) Quand on casse une série de trois défaites, ce n'est pas une mauvaise soirée. Mais notre situation actuelle fait que ce n'est pas suffisant. Le plus exigeant : Michel Der Zakarian (entraîneur de Montpellier) Depuis Dijon, on est invaincus. On a un beau ratio à l'extérieur mais il faut arriver à concrétiser à la maison pour basculer dans le bon camp. Le plus fier : Mickaël Debève (entraîneur adjoint de Toulouse)* C'est une belle victoire. Très importante pour le club. Il faut souligner la solidarité des joueurs qui ont tout donné pour aller chercher ces trois points qui nous font beaucoup de bien. *Pascal Dupraz a dû quitter le Stadium précipitamment après le match et ne s'est pas présenté en conférence de presse Le plus « bien fait pour nous » : Patrice Garande (entraîneur de Caen) On a une emprise sur le match, on joue bien, on se crée des opportunités mais on ne marque pas et sur notre première erreur défensive on prend ce but. C'est bien fait pour nous. Le plus soulagé : Antoine Kombouaré (entraîneur de Guingamp) C'est une énorme satisfaction. Ça fait trois matches qu'on ne prend pas de but et ce soir on en met quatre. Il y a aussi du soulagement parce qu'on sentait que c'était tendu. Le plus énervé : Olivier Dall'Oglio (entraîneur de Dijon) Au lieu de voir une rébellion, j'ai eu l'impression que chacun baissait d'un cran. Au bout de trois minutes, on avait déjà donné deux ballons à l'adversaire... C'est écœurant, on cherche des solutions, mais il y a toujours un manque de caractère, teinté d'un manque de rigueur. Le plus « Méthode Coué » : Frédéric Hantz (entraîneur de Metz) Il y a beaucoup de choses encourageantes ce soir, il y a du positif. Après, il y a des choses largement insuffisantes. Je pense qu'on aurait mérité de gagner mais c'est comme cela. On a beaucoup de vents contraires. Le plus compatissant : Sabri Lamouchi (entraîneur de Rennes) Je pense à ces malheureux Messins qui auraient mérité de prendre plus qu'un point. Notre prestation était trop insuffisante pour espérer mieux. Je ne suis absolument pas satisfait du contenu. On n'a pas réussi à faire trois passes d'affilée... Sources : AFP, Twitter des clubs

Vos réactions doivent respecter nos CGU.