L1 (J13) : Les déclas qui claquent après les matchs de samedi soir

L1 (J13) : Les déclas qui claquent après les matchs de samedi soir©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le samedi 18 novembre 2017 à 23h44

Les colères de Pascal Dupraz et de Jean-Louis Garcia, l'optimisme de Frédéric Hantz et la déception de Sabri Lamouchi : retrouvez les déclarations après les matchs de samedi soir comptant pour la 13eme journée de Ligue 1.










Le plus énervé : Pascal Dupraz (entraîneur de Toulouse)
« On doit gagner ce match mais on n'a pas su le faire car on manque de caractère. On manque aussi un peu de courage et nous ne sommes pas non plus assez dans le partage. A ne pas vouloir le gagner on a failli le perdre. »
Le plus optimiste : Frédéric Hantz (entraîneur de Metz)
« Ce point est une satisfaction même si nous aurions pu l'emporter. Depuis le début de saison, Metz manquait de constance dans l'engagement et là, j'ai eu des réponses positives aux questions que je me posais avant le match. Si on joue comme ça, on gagnera très rapidement. »
Le plus inquiet à la mi-temps : Olivier Dall'Oglio (entraîneur de Dijon)
« A la mi-temps, j'étais très inquiet. Nous aurions pu prendre cher. Il y a trop de choses qui ne fonctionnaient pas. Tout n'a pas été parfait, il y a encore eu des erreurs, mais on a su tenir le score. On doit aussi ressortir des choses positives de ce match. »
Le plus en colère : Jean-Louis Garcia (entraîneur de Troyes)
« Nous avons connu un véritable trou noir entre l'égalisation de Dijon et le troisième but dijonnais. J'ai dit aux joueurs que bien jouer en Ligue 1, c'est gagner. C'est le genre de résultat qui fout un peu en colère. »
Le plus rassuré : Antoine Kombouaré (entraîneur de Guingamp)
« C'est le visage que je voulais voir des hommes qui composent ce groupe. On a fait bloc, on a tenu. Alors en effet, il faut être plus consistant et plus solide et éviter ainsi de défendre trop bas et de gêner notre gardien. Mais ça reste un bon point de pris. »
Le plus rassuré (bis) : Stéphane Moulin (entraîneur d'Angers)
« Il y avait la possibilité de faire mieux. Il nous a manqué le petit éclair pour mieux les déstabiliser. Mais je suis satisfait du comportement des joueurs. Il faut aussi rappeler que notre gardien n'a pas eu un seul arrêt à faire. »
Le plus tatillon : Thierry Laurey (entraîneur de Strasbourg)
« On a un petit manque d'expérience dans la gestion des matches. Ce n'est pas méchant quand on gagne mais il va falloir y remédier. Le niveau général commence à monter et les garçons comprennent qu'il faut être tout le temps à 100%. Quand on est promu, c'est difficile, on ne peut pas se permettre d'être à 90%. »
Le plus peiné : Sabri Lamouchi (entraîneur de Rennes)
« Ce soir, on a aligné la meilleure équipe possible mais ce n'était pas suffisant face à Strasbourg qui mérite sa victoire. J'ai conscience qu'une série positive s'arrête ce soir et j'en suis triste pour les joueurs. »
 
2 commentaires - L1 (J13) : Les déclas qui claquent après les matchs de samedi soir
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]