L1 (J10) : Les déclas qui claquent.... Les meilleures réactions de samedi soir

L1 (J10) : Les déclas qui claquent.... Les meilleures réactions de samedi soir©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le samedi 21 octobre 2017 à 23h41

Retrouvez les meilleures déclarations d'après-match, au soir des rencontres de samedi comptant pour la 10eme journée de Ligue 1.

Le plus maçon : Christophe Pélissier (entraîneur d'Amiens)
Je pense que c'est une victoire fondatrice pour le groupe. On a vu une équipe très solidaire défensivement et très ambitieuse dans le jeu. On a osé, on les a pris haut. Les joueurs avaient besoin de se rassurer. On a vu une équipe qui s'est lâchée, qui a mis beaucoup d'intensité. Quand on voit ce qu'on a fait ce soir, ça montre qu'Amiens aura son mot à dire pour le maintien en Ligue 1.
Le plus pragmatique : Jocelyn Gourvennec (entraîneur de Bordeaux)
Quand on veut jouer le haut de tableau, il faut être capable de battre les promus. Quand vous n'arrivez pas à ouvrir le score, vous n'êtes pas à l'abri d'un but. Et on a été battus sur un coup de pied arrêté.
Le plus catenaccio : Claudio Ranieri (entraîneur de Nantes)
Comment Guingamp peut égaliser avec si peu de frappes cadrées ? On doit être un peu plus tranquilles, surtout pas se découvrir autant. Krhin et Touré étaient montés en même temps. Il n'y avait personne pour protéger la défense. On manque de personnalité. Restons bas à 1-0, laissons-leur le ballon et, quand on en a l'opportunité, mettons le but !
Le plus inquiet : Marcelo Bielsa (entraîneur de Lille)
Il y a bien sûr de l'inquiétude, notre classement (19eme) parle de lui-même. Mais je ne lie pas cela au fait que l'équipe aurait du mal à intégrer mes idées. Elle joue selon les principes que je souhaite.
Le plus psychologue : Antoine Kombouaré (entraîneur de Guingamp)
On perd ce match sur un corner et un cadeau... Joueur, des matches, j'en ai ratés. Johnsson, ce soir, c'est lui le plus malheureux. Il nous a souvent sauvés pas mal de situations. On va le soutenir et l'aider à relever la tête.
Le plus protecteur : Christian Gourcuff (entraîneur de Rennes)
 Le contexte ? Ça fait huit jours qu'on entend tellement de mensonges et de saloperies qu'on ne va pas continuer... J'ai protégé les joueurs au maximum et la meilleure réponse, ils l'ont donnée sur le terrain.
Le plus remonté : Stéphane Moulin (entraîneur d'Angers)
C'est un mélange d'injustice, de frustration et on a le sentiment de s'être fait voler quelque chose. C'est un hold-up. Ils ont été secoués comme jamais depuis le début de saison, c'est la première fois qu'ils ont pris la tempête comme ça et ils s'en sortent avec une victoire, c'est incroyable.
Le plus satisfait : Pascal Dupraz (entraîneur de Toulouse)
Une bonne victoire à l'extérieur que les joueurs ont su aller chercher. La première période a été globalement maîtrisée même si on a commis quelques erreurs de relance... Ensuite, une fois que la lumière s'est éteinte, on a baissé le pied, trop subi. Il a fallu être héroïque pour préserver le résultat. Ce sont des scenarii que l'on voit en L1, on n'a pas tout maîtrisé mais on a gagné.
Le plus businessman : Olivier Dall'Oglio (entraîneur de Dijon)
C'était un match hyper important au niveau des points, on fait une superbe affaire ce soir. Je suis vraiment satisfait par le résultat qui va nous donner plus de confiance. On prend trois points, ça nous fait avancer. Pour qu'on arrive à se maintenir, il faut un grand gardien et Reynet reste sur sa lancée du PSG.

 
0 commentaire - L1 (J10) : Les déclas qui claquent.... Les meilleures réactions de samedi soir
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]