L1 (J1) : Les réactions après les matchs de samedi soir

L1 (J1) : Les réactions après les matchs de samedi soir©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le samedi 05 août 2017 à 23h55

Retrouvez les principales réactions après les matchs de la 1ere journée de Ligue 1 disputés samedi soir.

Le plus méfiant : Bruno Genesio (Lyon)
« Ce n'est que le premier match et je ne veux pas tirer de conclusions hâtives. Nous avons vu un bloc plus compact et plus équilibré à l'image de ce que nous avons produit dans les matchs de préparation. Il faut que cela dure. Il faut être régulier dans cette discipline et cette organisation. »
Le plus honnête : Thierry Laurey (Strasbourg) 
« Je ne suis pas déçu par le résultat. J'avais prévenu les joueurs que le niveau serait relevé et qu'ils ne le connaissaient pas. Je ne leur ai pas menti. J'avais peur que l'on soit inhibé. Cela n'a pas trop été le cas mais je regrette vraiment ce fait de jeu sur le penalty lyonnais. Siffler là-dessus, cela veut dire qu'il y aura vraiment beaucoup de penalties en Ligue 1 cette saison. A partir de là, Lyon a su dérouler. L'OL était plus fort individuellement. »
 
Le plus gourmand : Oscar Garcia (Saint-Etienne)
« Si on a souffert en seconde période, c'est parce que l'on manque de milieux de terrain et que je n'ai pas pu faire de changements dans ce secteur. Au sujet des renforts, je crois que l'on a besoin un peu de tout... »
Le plus fragile : Lucien Favre (Nice)
« La défense de Saint-Etienne a été solide athlétiquement. On a eu la possession, mais ça n'a pas été productif face à une équipe très compacte et très bien organisée. Le problème, c'est que l'on n'a encaissé le but trop vite. »
 
Le plus surpris : Philippe Hinschberger (Metz)
« La différence entre les deux périodes est difficilement explicable. Je pense que c'est surtout une panne de moral. Notre première demi-heure aurait dû nous amener quelque chose de meilleur. Mais je n'ai pas plus d'explications. On a l'impression que tout le monde a joué un ton en-dessous en seconde période et que Guingamp a haussé son niveau de jeu. Cette défaite est gênante mais il faut se remobiliser, ne pas baisser la tête et continuer à bosser. »
Le plus miraculé : Antoine Kombouaré (Guingamp)
« Je suis vraiment fier de la performance de mes joueurs. C'est une énorme satisfaction parce qu'au-delà du résultat, c'est le scénario que j'ai apprécié. Je félicite les joueurs, ils ont fait le boulot. (...) On a raté notre entame de match. C'est un petit miracle que l'on soit revenu à égalité. Pendant trente minutes, on a été absents. On a laissé notre adversaire jouer et marquer. »
 
Le plus ému : Michel Der Zakarian (Montpellier)
« Il fallait que l'on rende un bel hommage à notre président qui nous a quittés. Il n'y a rien de mieux qu'une belle victoire. Souleymane Camara (buteur) est un joueur exemplaire dans le travail. J'ai dit aux plus jeunes de prendre exemple sur lui ou Vito (Hilton). J'ai senti les joueurs concentrés et impliqués avant le match même si certains ont peut-être ressenti une forte émotion dans un tel contexte. »
Le plus sonné : Patrice Garande (Caen)
« Nous avons pris un coup sur la tête et nous n'avons pas eu les ressources nécessaires pour revenir. J'ai des regrets par rapport au manque de concentration sur certains petits détails qui font basculer ce genre de match. C'est rageant de prendre un but quand on n'est pas en danger. »
 
Le plus tendre : Jean-Louis Garcia (Troyes)
« On a rivalisé avec une équipe qui a un très gros potentiel. Il nous a manqué du métier, de l'expérience et parfois un peu de justesse. Mon seul regret, c'est que, même si le nombre d'occasions des deux équipes est équivalent, les nôtres étaient plus franches. Avec plus de lucidité et de maîtrise, on aurait pu marquer un but de plus en première période. »
Le plus sur sa faim : Christian Gourcuff (Rennes)
« On a eu énormément d'occasions et on est largement dominateur en termes de possession. Je m'attendais à davantage de maîtrise. Notre assise défensive n'était pas sereine, fébrile. Le rythme était trop lent pour les mettre en difficultés. (...) On aurait dû faire plus la différence dans l'impact physique. On ne les a pas beaucoup déséquilibrés, on a été défaillant dans ce secteur. On aspire à mieux. Il faudra être meilleur que ce soir (samedi) si on veut jouer un rôle dans ce championnat. »
Sources : AFP, sites officiels des clubs

 

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU