L1 : Gasset, Der Zakarian, Vieira... Les déclas qui claquent après les matchs de dimanche après-midi

L1 : Gasset, Der Zakarian, Vieira... Les déclas qui claquent après les matchs de dimanche après-midi©Media365

Rédaction , publié le dimanche 14 avril 2019 à 21h05

Retrouvez les principales réactions après les matchs de dimanche après-midi comptant pour la 32eme journée de Ligue 1.

Jean-Louis Gasset (entraîneur de Saint-Etienne)

« Nous avons construit notre victoire. Nous avons souffert en première période car Bordeaux a imposé un pressing très haut. Après la mi-temps, nous avons eu la maîtrise face à un adversaire peut-être handicapé. Nous avons vu un très bon Saint-Étienne. Nous avons deux points d'avance sur Marseille et trois points de retard sur Lyon. Il reste dix-huit points à prendre. Si nous restons dans cet état d'esprit, nous allons avancer. »

Le plus cartésien : Paulo Sousa (entraîneur de Bordeaux)

« Nous avons eu à déplorer beaucoup de changements et notamment l'absence de joueurs expérimentés. La différence d'âge entre notre équipe et celle de Saint-Étienne était importante. La maturité de Saint-Etienne a fait la différence après la mi-temps. »

Le plus satisfait : Michel Der Zakarian (entraîneur de Montpellier)

« On a fait un match consistant d'un bout à l'autre. On a fait ce que l'on avait décidé de faire dans ce match. On a dominé notre sujet. (...) Pour rester dans les cinq premiers, il faut gagner des matches. C'est tellement serré que seules les victoires font avancer. »

Le plus prudent : Alain Casanova (entraîneur de Toulouse)

« Il y a des regrets car on revient au score. Avec l'apport des joueurs frais, qui venaient d'entrer, on se donnait les moyens d'aller chercher la victoire. Je pensais que l'on avait fait le plus dur en égalisant... On n'a pas encore les points nécessaires pour se maintenir. Et on a un calendrier difficile. »

Le plus frustré : Julien Stéphan (entraîneur de Rennes)

« Il y a de la frustration. Au regard du contenu du match, des occasions qu'on s'est créées, bien évidemment qu'on a le sentiment qu'on aurait mérité autre chose. On a aussi joué de malchance, puisqu'on a touché trois fois les montants. (...) Sur le plan comptable, c'est sûr que ce n'est pas une bonne opération. »

Le plus lucide : Patrick Vieira (entraîneur de Nice)

« C'est un bon point pris à l'extérieur. Surtout lorsque l'on regarde la première période où l'on a été inexistant sur le plan offensif. C'était un match compliqué contre une belle équipe de Rennes. Nous avons été solides défensivement, à l'image de notre saison. »
Source : AFP

Vos réactions doivent respecter nos CGU.