L1 : Enquête ouverte par la LFP pour " chants homophobes " lors de Rennes - PSG

L1 : Enquête ouverte par la LFP pour " chants homophobes " lors de Rennes - PSG©Media365

David HERNANDEZ : publié le mardi 20 août 2019 à 09h24

La Ligue de Football Professionnel a choisi d'ouvrir une enquête suite au rapport du délégué de Rennes 6 PSG. Il y fait état de chants homophobes à l'encontre du club parisien.

Le week-end du football français a été rythmé par les chants homophobes. Vendredi, et pour la première fois de l'histoire, un arbitre a suspendu temporairement la rencontre de Ligue 2 entre Nancy et Le Mans après avoir entendu des chants hostiles contre le FC Metz, club voisin et rival de l'ASNL. Mehdi Mokhatari a donc fait le choix d'arrêter le match pendant une minute. Une décision saluée par Roxana Maracineanu, la ministre des Sports. Il semblerait bien que cette bataille contre l'appel à la haine ou la violence devienne l'un des dossiers brûlants de l'ancienne nageuse.


D'après Le Parisien, la LFP a décidé d'enquêter sur des chants entendus lors de la rencontre entre Rennes et le PSG et dimanche soir. Selon le quotidien, la Ligue a choisi d'agir après avec eu vent du rapport du délégué de la rencontre et qui a noté la présence de chants « Paris, Paris, on t'enc*** ». A la différence de Mr Mokhatri trois jours plus tôt, Anthony Gautier n'a pas arrêté le match, comme c'est pourtant prévu dans le règlement de l'UEFA. Si les chants sont condamnables, la réaction de la LFP et du ministère des Sports laissent songeur puisque ce genre de paroles ne datent pas d'hier et sont présents chaque semaine dans les stades qu'ils soient professionnels ou amateurs. Mais comme on dit, mieux vaut tard que jamais pour faire avancer les choses.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.