L1 - 90% des Français seraient satisfaits par le VAR

L1 - 90% des Français seraient satisfaits par le VAR©Media365
A lire aussi

Quentin Ramelet, publié le mardi 16 octobre 2018 à 15h55

Selon une enquête pour la Poste, partenaire des arbitres, et parue aujourd'hui dans Le Parisien, 90% des Français seraient satisfaits par l'assistance vidéo à l'arbitrage. Le VAR a fait son apparition cette saison en Ligue 1.

La polémique, chaque week-end, est devenue une vraie habitude. Déjà expérimenté cet été à l'occasion de la Coupe du monde en Russie - les Bleus en ayant fait l'expérience à plusieurs reprises - l'assistance vidéo à l'arbitrage fait couler énormément d'encre semaine après semaine suite à son instauration en Ligue 1 début août. Des puristes, qui fustigent l'invention de "dénaturer" le jeu et de ralentir le rythme des matches, aux désireux de faire évoluer les choses pour réduire les erreurs d'arbitrage : le moins qu'on puisse dire, c'est que le VAR déchaîne toutes les passions ! Et ce n'est pas prêt de changer...

Une étude commandée par le partenaire officiel... des arbitres !


En effet, selon une enquête Kantar, réalisée pour La Poste, partenaire officiel des arbitres, pas moins de 9 français sur 10 "se disent satisfaits de l'assistance vidéo à l'arbitrage dans le football" apprend-on aujourd'hui dans les colonnes du Parisien. Le sondage, commandé à l'occasion des Journées de l'arbitrage (du 17 au 31 octobre), va même plus loin puisque 82% des Français pensent que le VAR rend le jeu plus simple et plus serein. Pourtant, l'été russe, et cette première partie de championnat, ont permis de faire un constat édifiant : à chaque fois, l'usage du VAR interrompt brutalement la partie. Les minutes paraissent interminables et on termine souvent la période avec des arrêts de jeu à n'en plus finir, sans parler des éventuelles polémiques provoquées par l'interprétation de l'arbitre... Bref. Pas de quoi, visiblement, inquiéter ou énerver les 1004 personnes (ndlr : d'un échantillon représentatif des Français de 15 ans et plus) sondées par l'organisme.

Les détracteurs seraient minoritaires


Car selon l'étude, seulement 40% des Français estiment que le VAR ralentit le jeu pendant que 90% "déclarent que l'assistance vidéo rassure, évite les erreurs, les contestations et renforce la crédibilité de l'arbitrage." Sur ce dernier point, encore une fois, tout dépend de l'interprétation de l'arbitre. Comme nous avons pu le constater à plusieurs reprises en Ligue 1, pour des erreurs similaires, chaque officiel fait son propre choix devant la vidéo qui doit lui permettre de prendre la fameuse bonne décision. Si dans la théorie, comme veut le démontrer cette étude, le VAR vise à ne plus laisser seul l'arbitre face à des décisions cornéliennes, qu'en est-il, réellement, du ressenti des supporters présents dans les stades ou des amateurs avisés devant leur télévision ? Là encore et comme toujours, la bonne décision, avec ou sans assistance vidéo, est à l'appréciation de l'arbitre.

A voir aussi :
>>> Toute l'actualité de la Ligue 1
>>> Roberto Martinez : "Thierry Henry sera un grand entraîneur"

Vos réactions doivent respecter nos CGU.