L'identité d'un arbitre de L1 usurpée par des trafiquants de drogue

L'identité d'un arbitre de L1 usurpée par des trafiquants de drogue©Media365

Nicolas Kohlhuber, publié le vendredi 19 avril 2019 à 14h30

Le nom de Clément Turpin a été associé à une affaire judiciaire dévoile L'Equipe ce vendredi. Des trafiquants de drogue ont usurpé l'identité de l'arbitre français.

Clément Turpin a été mêlé à une affaire de trafic de drogue bien malgré lui. L'identité de l'arbitre français a été usurpée par des trafiquants révèle L'Equipe ce vendredi. La direction régionale de la police judiciaire de Versailles a découvert la supercherie fin 2018. Mais elle a duré plusieurs années. Dès 2015, une Renault Laguna était recensée comme appartenant à un Clément Turpin  né le 14 mars 1982 à Paris et résidant à Noisy-le-Sec. Si le nom colle avec celui du meilleur arbitre français en activité, les autres informations sont erronées. Celui qui foule régulièrement les pelouses en Ligue 1 et en Europe est né le 16 mai 1982 à Oullins dans le Rhône. Le visage de l'homme en noir n'apparaissait pas non plus sur la photo utilisée sur la fausse pièce d'identité. Mais cela n'aurait pas empêché Mounir A. d'utiliser ce nom et ce véhicule fin 2017, afin de faire transiter de la drogue entre la France et la Belgique. 

Des armes et plus d'un million d'euros retrouvés avec la voiture de Clément Turpin

Le trafiquant de drogue présumé a longtemps été surveillé. Il a finalement été arrêté en décembre 2018 dans le XIXe arrondissement. Trois de ses complices ont également été interpellés. Avec la voiture au nom de Clément Turpin, les policiers de la BRI ont trouvé un impressionnant butin : un lance-roquette anti-char, une kalachnikov, deux pistolets-mitrailleurs, trois armes de poing, 1,2 million d'euros en petites coupures et 650 000€ de montres et vêtements de luxe. Une cinquantaine de kilos de résine de cannabis a également été saisie. « Ces trafiquants ont utilisé le nom de Clément Turpin pour le fun et parce qu'ils sont fans de football » a dévoilé une source citée par L'Equipe. Ce gang de narco-trafiquants est également soupçonné de faire pousser 600 pieds de cannabis dans l'Oise. Clément Turpin, lui, n'est aucunement mis en cause et peut arbitrer l'esprit tranquille, à l'image du match de Ligue des Champions entre la Juventus Turin et l'Ajax Amsterdam la semaine passée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.