Justice : Procès requis contre le président d'Angers pour agressions sexuelles

Axel Allag, Media365, publié le mercredi 14 décembre 2022 à 18h00

Mis en examen pour "agressions sexuelles aggravées" en février 2020, le président du SCO d'Angers, Saïd Chabane, sera convoqué le 14 juin 2023 par le tribunal correctionnel d'Angers.

Une échéance judiciaire de plus en plus proche pour le président d'Angers, Saïd Chabane. Le parquet d'Angers a requis le renvoi devant un tribunal correctionnel du dirigeant, qui avait été mis en examen en février 2020 pour "agressions sexuelles aggravées" commises par une personne abusant de l'autorité que lui confèrent ses fonctions. Dans un communiqué, comme relaté par l'AFP, le procureur de la République d'Angers Eric Bouillard a indiqué que "sauf élément procédural l'empêchant, M. Chabane sera convoqué devant le tribunal correctionnel d'Angers le 14 juin 2023". Puis de préciser que six femmes ont été identifiées comme potentielles victimes.

Ensuite, ce sera au juge d'instruction de décider (ou non) si Saïd Chabane sera jugé en juin prochain, sur la base de ces réquisitions et des observations de la défense. "Quatre femmes travaillant ou ayant travaillé au club de football d'Angers étaient identifiées comme potentielles victimes. Deux autres plaignantes, ex-salariées du groupe Cosnelle, dirigé par le mis en examen, ont été identifiées lors de l'information judiciaire ", a expliqué M. Bouillard. Président de la lanterne rouge de Ligue 1 depuis 2011, Chabane - qui reste sous contrôle judiciaire et a le droit de continuer d'exercer ses fonctions - a nié les faits qui lui sont reprochés, d'après le parquet. "M. Chabane maintient qu'il n'a pas commis les 6 faits ou séries de faits pour lesquels il est poursuivi", a clamé M.Bouillard.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.