Ibrahimovic insiste sur la France, "vraiment un pays de merde"

Ibrahimovic insiste sur la France, "vraiment un pays de merde"©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 01 décembre 2021 à 16h51

S’il était excusé pour avoir qualifié la France de "pays de merde" en 2015, Zlatan Ibrahimovic assume totalement les propos qu’il avait prononcés à l’époque.



"Cela fait quinze ans que je joue au foot et je n'ai jamais vu un arbitre aussi nul dans ce pays de merde. Ce pays ne mérite pas le PSG." Très remonté envers l’arbitrage de Lionel Jaffredo, Zlatan Ibrahimovic n’avait pas mâché ses mots après la défaite du PSG à Bordeaux en mars 2015 (2-3). L’expression "pays de merde" avait alors fait scandale. Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, avait demandé des excuses au Suédois, alors que Marine Le Pen, présidente du Front national (ex-RN), avait lâché : "Ceux qui considèrent que la France est un pays de merde peuvent la quitter". Il avait ensuite présenté ses excuses, plaidant "l’énervement" : "Je tiens à m'excuser si des personnes se sont sentis offensés. J'ai parlé de football et non d'autre chose."

Plus de cinq années plus tard, l’attaquant aujourd’hui âgé de 40 ans, qui est retourné au Milan l’an dernier après des expériences à Manchester United puis au Los Angeles Galaxy, est revenu sur cet épisode dans un entretien accordé au Corriere della Serra, où, par ailleurs, il a encore conseillé à Kylian Mbappé de quitter le PSG pour rejoindre un club comme le Real Madrid. Un épisode bordelais qu’il assume totalement. "A ce moment-là, Marine Le Pen a demandé mon expulsion. Le lendemain, j’ai craint les réactions dans la rue. À la place les Français m’ont approché pour me féliciter : « Ibra, tu as raison, c’est vraiment un pays de merde. »", assure ainsi celui qui n’a toujours pas la langue dans sa poche…

Vos réactions doivent respecter nos CGU.