France : Plus de matchs professionnels le 5 mai

France : Plus de matchs professionnels le 5 mai©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, Media365 : publié le jeudi 14 octobre 2021 à 14h40

Le Parlement a définitivement adopté une proposition de loi afin que plus aucun match de football professionnel ne soit joué un 5 mai, en France.



C'est une nouvelle importante dans le paysage footballistique français. En effet, ce jeudi, le Parlement a adopté, de manière définitive, par un vote à main levée au Sénat et sans modifications, une proposition de loi visant à ce que, dorénavant, tous les 5 mai, plus aucun match de football professionnel ne soit joué en France. Cette proposition de loi, soutenue par le gouvernement, avait été inscrite à l'ordre du jour du Sénat, afin de pouvoir modifier le code du sport. Au préalable, ce texte porté par le député corse Michel Castellani (Libertés et territoires) avait été adopté par l'Assemblée nationale, au mois de février 2020. Une décision forte, mais qui a été prise afin de pouvoir rendre un hommage aux nombreuses victimes de la catastrophe du stade de Furiani.

Minute de silence et brassard noir pour les matchs amateurs

Le 5 mai 1992, ce terrible drame avait causé la mort d'un total de 19 personnes. Ce jour-là, juste avant le coup d'envoi de la demi-finale de Coupe de France, entre les clubs de Bastia et de l'Olympique de Marseille, la partie haute d'une tribune provisoire de ce stade de Furiani s'était effondrée, ce qui avait ainsi causé ce terrible bilan de 19 morts, alors que plus de 2 300 personnes avaient également été blessées. Désormais, à l'avenir, « aucune rencontre ou manifestation sportive » de Ligue 1, de Ligue 2, de Coupe de France ainsi que du Trophée des Champions ne sera donc jouée à cette date du 5 mai. En revanche, cela ne concerne pas le monde amateur. Mais si, à l'avenir, une rencontre devait alors avoir lieu ce jour-là, les joueurs concernés respecteront une minute de silence et porteront également un brassard noir. Comme précisé également par Nadia Hai, qui n'est autre que la ministre chargée de la Ville, aucune sanction ne sera incluse dans ce fameux texte.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.