FC Nantes : Pallois lassé de son image de " bourrin "

FC Nantes : Pallois lassé de son image de " bourrin "©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le dimanche 09 janvier 2022 à 14h16

Nicolas Pallois brille cette saison avec le FC Nantes, 8eme du classement de Ligue 1. Le défenseur de 34 ans affiche un niveau loin de son image de joueur frustre qui l'agace.



Le FC Nantes s'appuiera encore sur lui dimanche après-midi contre l'AS Monaco lors de la 20eme journée de Ligue 1. Apparu à 17 reprises sur 19 journées (17 titularisations, 1 entrée en jeu), Nicolas Pallois est l'un des cadres de l'équipe nantaise. Si celle-ci pointe à la 8eme place du classement, elle le lui doit notamment. Car à 34 ans, l'ancien Bordelais évolue à un très bon niveau ces derniers mois. Le défenseur centra-l est même le deuxième joueur de champ nantais le mieux noté par L'Equipe cette saison.

Pallois : « Je ne suis sans doute pas le joueur le plus beau à voir, il y a des joueurs plus élégants »

En pleine forme physiquement et très bon relanceur, Nicolas Pallois assure sur les terrains sous la houlette d'Antoine Kombouaré avec qui le courant passe bien. Loin de l'image qu'il semblait avoir et qui collait à la peau. Celle d'un « bourrin », d'un joueur sans cerveau dont les qualités ne seraient basées que sur le physique et le duel. Une fausse image s'est installée à son sujet et il en a assez d'être victime d'une caricature. « Cette image a été un peu ternie par certains journalistes ou personnages de la télé. C'est comme ça. Tout le monde dit que je suis un bourrin mais je pense qu'il y a des moments où il faut dégager et des moments où il faut jouer. Je ne suis sans doute pas le joueur le plus beau à voir, il y a des joueurs plus élégants. Mais, aujourd'hui, on ne peut rien me reprocher », commente Pallois dans L'Equipe.

« Je suis dur dans l'impact, mais je ne suis pas là pour blesser »

Rugueux, le défenseur avait laissé la marque de ses crampons sur un mollet de Kevin Volland selon les dires de l'attaquant allemand dans « So Foot ». « Je ne suis pas l'un des défenseurs qui font le plus de fautes, je n'ai jamais blessé un joueur. Après, oui, j'aime bien les duels, je suis dur dans l'impact, mais je ne suis pas là pour blesser, je suis là pour jouer et pour gagner les ballons. Tout simplement. Quand les attaquants ne marquent pas, c'est que j'ai fait mon travail. Si je fais mal, je suis désolé, mais ce n'est pas le but, explique Nicolas Pallois, expulsé huit fois depuis ses débuts en L1 à Bordeaux en 2014 (en 357 matchs pro). Il (Volland) n'a pas été arrêté six mois non plus, si ? » Le Français de 34 ans sera en fin de contrat en fin de saison. « Je me sens bien ici, j'aime le club, j'aime les supporters, la Beaujoire, dit-il. Je ne sais pas si je suis la mascotte mais je suis le plus ancien et j'essaie de porter tout le monde. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.