Droits TV : La date de l'appel d'offres dévoilée

Droits TV : La date de l'appel d'offres dévoilée©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le vendredi 23 septembre 2022 à 13h24

Vincent Labrune, le patron de la LFP, a dévoilé à Paris la date du prochain appel d'offres pour les droits TV de la Ligue 1 et de la Ligue 2.



Le festival « Demain le Sport », organisé jeudi à la Maison de la Radio, s'est révélé particulièrement animé. L'ancien nageur américain Michael Phelps était notamment présent, tout comme Christophe Galtier. Et l'entraîneur du PSG a été interpellé par des militants écologistes sur sa fameuse sortie sur les « chars à voile ». Vincent Labrune, le patron de la Ligue de football professionnel (LFP), a lui fait plusieurs annonces fortes, comme cette volonté de changer le nom de l'élite française, car "la Ligue 1 est une marque qu'il faudra dépoussiérer et rebaptiser", a-t-il expliqué. L'ancien président de l'OM a surtout déclaré que le prochain appel d'offres pour les droits TV de la Ligue 1 et la Ligue 2, sur le cycle 2024-2028, se tiendra à l'automne 2023.

Des droits à la hausse ?

Un contrat qu'il espère bien voir réévalué. A l'heure actuelle Amazon, Canal+ et Free doivent s'acquitter de 624 millions d'euros par saison suite à la défaillance de Mediapro, le groupe sino-espagnol qui était censé payer 800 millions d'euros pour la saison 2020-2021. "L'objectif est d'injecter des liquidités, mais surtout de nous maintenir dans la compétitivité. L'idée est de nous professionnaliser en tant qu'entreprise à tous les niveaux, grâce au soutien d'un partenaire référent qui, au-delà de l'apport de liquidités, doit nous permettre de passer un cap et d'accélérer la croissance de nos revenus en mettant en place des méthodes nouvelles qui doivent mieux valoriser nos atouts dans le futur", a détaillé Labrune, qui compte s'appuyer sur la filiale commerciale de la LFP, soutenue par le fonds d'investissement CVC.

Labrune remercie Mbappé

Le boss de la LFP a par ailleurs remercié "chaleureusement" Kylian Mbappé, "notre icône nationale", d'être resté en Ligue 1 et l'investissement du Qatar au PSG, "une chance incroyable que nous ne pouvons en aucun cas banaliser". Il a également annoncé miser sur l'explosion des droits internationaux du championnat de France, "une priorité absolue". "C'est en boostant sensiblement nos revenus internationaux que nous serons en capacité d'attirer plus de talents, de conserver les nôtres plus longtemps chez nous", a-t-il encore ajouté.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.