Droits TV : Canal+ annule un rendez-vous avec la LFP

Axel Allag, Media365, publié le mercredi 19 juin 2024 à 14h34

Maxime Saada, le patron de Canal+, n'a pas apprécié une déclaration de Vincent Labrune dans un entretien accordé au Monde. Conséquence directe, selon L'Equipe, le premier cité a annulé un rendez-vous prévu mardi après-midi concernant les droits télé de la Ligue 1.

Nouvel épisode dans le feuilleton des droits TV de la Ligue 1. Mardi, dans un entretien accordé au Monde, Vincent Labrune n'a pas masqué les relations très fraîches entre la LFP et Canal+ en affirmant notamment que "jusqu'à présent, ni M. Saada (président de Canal+) ni M. Bolloré n'ont jamais voulu négocier ni même discuter avec nous. Ils ont dit ce qu'ils allaient faire et ils ont fait ce qu'ils avaient dit". Désireux de "renouer le dialogue d'ici à la fin du mois" afin de trouver une solution pour la diffusion de la Ligue 1 sur la période 2024-2029, le président de la LFP a dû être frustré ces dernières heures. Glaciales depuis l'épisode 2020 et la réattribution des droits de Mediapro à Amazon Prime Vidéo, les relations entre la LFP et Canal + auraient pu se réchauffer un peu. 

Saada a mal pris une phrase de Labrune

C'était du moins la tendance car un rendez-vous entre Vincent Labrune et Maxime Saada était prévu mardi après-midi, selon L'Equipe. Sauf que le rendez-vous a été annulé lundi après-midi avant d'être justifié par un mail de Canal à la Ligue ce mardi matin, avance le quotidien sportif. Le Motif ? Une autre phrase de Vincent Labrune dans cet entretien accordé au Monde. "Canal+ n'a pas souhaité s'aligner sur la proposition d'Amazon à ce montant. Les clubs étaient dans une situation financière très difficile à cette époque, ils étaient vraiment à 70 millions d'euros près". Vraisemblablement irrité, le patron de Canal + a donc pris la décision de faire machine arrière, et pourrait attendre d'en savoir plus concernant le plan B de la LFP autour des droits TV, à savoir une chaîne 100 % Ligue 1 à 25 € par mois distribuée via les fournisseurs d'accès à internet (Orange, Free, SFR, Bouygues).

Le dialogue entre la LFP et Canal+ pourrait-il, enfin, reprendre ? Vendredi, le conseil d'administration de la LFP est prévu et la question de plus en plus brûlante des droits TV de la Ligue 1 sera largement évoquée alors que le championnat de France reprendra le week-end du 16 août.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.