Dijon-Amiens interrompu après des insultes à caractère raciste

Dijon-Amiens interrompu après des insultes à caractère raciste©Media365
A lire aussi

Robert LANGER, publié le vendredi 12 avril 2019 à 21h15

L'affiche de vendredi soir entre Dijon et Amiens, comptant pour la 32eme journée de Ligue 1, a dû être interrompue en raison d'insultes à caractère raciste.

L'affiche de vendredi soir entre Dijon et Amiens, comptant pour la 32eme journée de Ligue 1, a failli ne pas aller à son terme. En seconde période, le jeu a été interrompu pendant plusieurs minutes en raison de cris racistes qui visaient le capitaine picard Prince Gouano. Les vingt-deux acteurs se sont arrêtés de jouer. Les joueurs sont même sortis du terrain cinq minutes avant de revenir sur leur décision. « Nous sommes au 21ème siècle, c'est inadmissible, a regretté le protégé de Christophe Pélissier au terme de la rencontre. J'ai marqué le coup en demandant d'arrêter le jeu parce que je pense que de nos jours, nous sommes tous égaux. Certes, il y a des couleurs mais je pense qu'il faut voir au-delà de tout ça. Nous sommes tous des êtres humains. Le mot d'ordre, c'est l'amour. Il faut aimer son prochain, chose qui n'a pas été faite. Mais bon, je ne lui en veux pas, il reste humain. En rentrant, je suis allé voir les supporters pour les applaudir, j'espère qu'il verra ce geste-là pour que demain, il retransmette à ses enfants que tout ça, ça ne sert à rien. (...) Je veux juste faire véhiculer un message qui est l'amour. »

Communiqué de la LFP 



La LFP condamne les insultes racistes qui ont entraîné l'interruption temporaire de la rencontre Dijon FCO - Amiens SC.

La LFP apporte son soutien au joueur Prince Gouano.

Dès mercredi, la Commission de Discipline se saisira du dossier. Dès ce soir, le club de Dijon a identifié l'auteur des insultes racistes qui a ensuite été interpellé.

Dans le cadre de sa convention avec la LICRA, la LFP va étudier les suites judiciaires à donner à ce dossier.



Vos réactions doivent respecter nos CGU.