Comment le PSG a perdu le titre

Comment le PSG a perdu le titre©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mardi 25 mai 2021 à 14h47

Devancé d'un point par Lille, le PSG n'a pas été sacré champion de France pour la troisième fois depuis l'arrivée de QSI. Des Parisiens qui auront souffert face aux cadors, et enregistré un nombre de défaites record.



Pour la troisième fois depuis l'arrivée du Qatar à Paris, le PSG aura donc laissé échapper le titre de champion de France cette saison. Après Montpellier (2012) et l'AS Monaco (2017), c'est Lille qui a été sacré pour la quatrième fois de son histoire, devançant finalement les Parisiens d'un petit point au classement. Et si la déclaration de Kylian Mbappé, qui estimait que c'était surtout le PSG qui avait perdu le titre, a beaucoup motivé les Lillois, comme l'a ensuite reconnu José Fonte, elle n'est peut-être pas très si éloignée de la vérité.

Et pas seulement car le PSG avait laissé filer deux points cruciaux à Rennes il y a deux semaines (1-1). Car rien ne dit, selon ce scénario, que les Dogues auraient aussi été tenus en échec par Saint-Etienne lors de la 37e et avant-dernière journée (0-0). Si les joueurs de la capitale n'ont pas été sacrés, c'est surtout parce qu'ils ont perdu beaucoup trop de matchs cette saison (8). Soit le plus haut total sous l'ère QSI (Qatar Sports Investments), et le plus faible nombre de points depuis 2012 (82). Et dans ces huit défaites, il y en a la moitié contre les autres membres du Top 4 : deux face à Monaco (3-2, 0-2), l'OL (0-1) et surtout Lille début avril (0-1).

La déception Neymar

Parmi les quatre premiers, les Parisiens n'auront d'ailleurs battu que les Lyonnais, lors du retour au Groupama Stadium en mars (2-4). Des contre-performances face aux concurrents directs qui pèsent lourd, au final. Et quatre de ces huit défaites ont eu lieu avec Thomas Tuchel, remercié le 24 décembre, l'autre moitié sous le règne de Mauricio Pochettino. Un entraîneur argentin à qui il est reproché de ne pas avoir su suffisamment imposer sa patte, malgré les qualifications face au FC Barcelone et au Bayern Munich en Ligue des Champions, et la conquête de la 14e Coupe de France de l'histoire du club.

Au niveau des joueurs, si cinq éléments sont présents dans l'équipe type de l'UNFP (Navas, Marquinhos, Kimpembe, Mbappé et Neymar), ce dernier aura une fois de plus déçu. Encore gêné par les blessures, le Brésilien, aussi expulsé deux fois (ce qui ne lui était jamais arrivé), n'aura été titularisé qu'à 15 reprises en Ligue 1, n'inscrivant que 9 buts en championnat, soit son plus faible total depuis sa première saison au Barça (2013-2014). Bien loin des 27 réalisations de Mbappé, élu meilleur joueur d'une élite française dont il est le meilleur buteur pour la troisième année consécutive, qui pourrait bien être sa dernière à Paris.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.